Education/Citoyenneté

Paris : 56 000 mégots, 1000 canettes, et 600 gobelets repêchés dans le Bassin de la Villette 

©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse
©François-Xavier Koenig/Surfrider Foundation Europe/Communiqué de Presse

Dimanche 24 mars de 14h à 15h, 280 bénévoles ont nettoyé le bassin de la Villette à Paris. Ils ont collecté plus de 56 000 mégots de cigarette, 7700 capsules de boisson, 1000 canettes et près de 600 gobelets.  

Une grande collecte de déchets, organisée à Paris ce dimanche 24 mars, a permis de décrasser le Bassin de la Villette. Entre 14 et 15h, plus de 280 bénévoles se sont affairés sur les rives et sur la Seine pour ramasser un maximum de détritus. Bilan total de l'opération : plus de 56 000 mégots, 7733 capsules de boisson, 1000 canettes, 712 petites bouteilles, 628 résidus de papier et carton, près de 600 gobelets en plastique, 363 bouchons, 350 bouteilles en verre, 335 paquets de cigarettes, 251 pailles et touillettes, et autres tickets de métro, vaisselle de pique-nique, briquets, emballages de CapriSun, barquettes de kebab, bâtons de sucette, chaussures, cotons-tiges, piles, bombes aérosol ou encore brosses à dents... La liste est longue. 

D'autres objets plus insolites encore ont également été repêchés, comme un canapé, une friteuse, un pneu, une trottinette, des télécommandes, une crosse de hockey ou encore un caddie de courses. 

Une œuvre d'art en déchets plastiques

Cette opération, appelée Initiatives Océanes, a été organisée par l'antenne parisienne de Surfrider Foundation Europe. Parmi les bénévoles, d'autres associations se sont également jointes à l'opération, comme Bas les Pailles, Zéro Waste, Run Eco Team ou encore Greenpeace. À l'issue de cette journée, une œuvre d'art appelée "Monstre plastique" a été construite par l'artiste Charlotte B. Elle a réalisé cette construction avec les bouteilles en plastique collectées par les bénévoles.