Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

MOBILISATION CLIMAT

[EN DIRECT] Marche du Siècle : les manifestants veulent maintenir la pression ce 16 mars

© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable
©Agathe Palaizines / ID, L'info durable
©Agathe Palaizines / ID, L'info durable
©Agathe Palaizines / ID, L'info durable
© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable
© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable
© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable
© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable
© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable
© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable
© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable
© Agathe Palaizines/ID, Linfo durable
© Agathe Palaizines/ID, Linfo durable

Des dizaines de milliers de manifestants sont attendus ce samedi dès midi en France lors de "la Marche du Siècle", pour exiger "des réponses à la hauteur de l'enjeu" que représente le changement climatique et la perte de biodiversité. ID vous propose de suivre les marches parisiennes au fil de la journée, dans cet article.

Pour rappel, près de 200 événements sont répertoriés par le collectif Citoyens pour le climat samedi, journée qui sera aussi marquée par une mobilisation cruciale des "gilets jaunes" au lendemain de la fin officielle du grand débat. Environ 140 organisations, de Greenpeace France à la Fondation Nicolas Hulot, en passant par SOS Racisme, Ni putes ni soumises, ATD Quart Monde, Les Amis de la Terre, ou encore 350.org et Alternatiba, ont appelé à descendre dans la rue, estimant qu'il est "temps de changer de système industriel, politique et économique, pour protéger l'environnement, la société et les individus".

Les jeunes ont ouvert le bal vendredi, répondant en masse à l'appel de la jeune suédoise Greta Thunberg. Ils étaient entre 29 000 et 40 000 à Paris, 168 000 en tout à travers la France, selon l'organisation Youth for climate.

Ce samedi, plusieurs cortèges - pour "le vivant", "l'urgence sociale et climatique", des moyens de transport "verts" - doivent converger place de l'Opéra à 14h avant de se rendre à la place de la République (voir le programme sur la page Facebook de la Marche du Siècle). Les manifestants croiseront une "marche des solidarités" lancée à l'appel de collectifs de sans-papiers et contre les violences policières, ainsi que certains "gilets jaunes". Environ 28 000 personnes disaient vouloir participer au rassemblement parisien vendredi en fin de journée, et 128 000 se disaient intéressées, sur la page Facebook.

Selon Europe 1, aucune manifestation de 'Gilets jaunes' n'a été déclarée, mais plusieurs événements Facebook ont été créés, dont un "Acte 18 - Ultimatum - La France entière à Paris", qui compte 17 000 personnes 'intéressées'". Selon une source policière, des éléments radicaux devraient se mobiliser à Paris". Mise à jour : des incidents (casse et heurts avec les forces policières) lors de manifestations de "Gilets Jaunes" ont été recensés dans plusieurs points de la capitale et notamment sur les Champs-Élysées dès la fin de matinée.

En direct de la Marche du Siècle : 

©Agathe Palaizines / ID, L'info durable

13h10 : ID arrive place de l'Opéra. Il y a foule, la place se remplit peu à peu. Notre journaliste observe la présence d'un collectif assez important baptisé "Gilets Noirs colonisés". Non loin de là, un char "Rave4climate" se fait remarquer. Quelques "Gilets Jaunes"sont présents.

©Agathe Palaizines / ID, L'info durable

13h30 : 

On est là pour faire du bruit aujourd'hui, on est des millions partout dans le monde à comprendre l'urgence. Pour nos enfants, on va marcher tous ensemble aujourd'hui", scande une manifestante au micro depuis le char. L'ambiance est dansante :

14h10 :

La marche des Solidarités rejoint la foule. Plusieurs manifestants chantent : "Solidarité avec le climat, solidarité avec les 'Gilets Jaunes' !" Une vive discussion entre un manifestant contre les violences policières (Marche des Solidarités) et une manifestante de la Marche pour le climat s'entame. Un peu d'échauffement. Notre journaliste remarque beaucoup de pancartes au slogan suivant : "Fin du monde, fin du mois, même combat", tandis que des "Gilets Jaunes" rejoignent le cortège.

14h25 :

La foule commence à avancer : des milliers de personnes sont présentes, l'ambiance est confuse. Notre journaliste aperçoit des militants en train de décrocher des affiches de publicité dans la rue pour les remplacer par des pancartes portant la mention "Pollution particules fines".

14h40 :

Encore beaucoup de monde à Opéra, le gros de la mobilisation climat est toujours sur place et le char reste bloqué. Alternatiba Paris invite les manifestants à poser à poser symboliquement un genou à terre à 15h pour "dénoncer toutes les formes de répression contre les défenseurs de la justice climatique et sociale". 

Les manifestants dansent et chantent :

15h15 :

Le char finit par avancer, difficilement, rue des Capucines. Un cortège de la CFDT est également présent. Quinze minutes plus tard, place de la République : un concert se prépare, et de nombreux stands de food truck sont prêts à accueillir les manifestants.

© Agathe Palaizines/ ID, L'info durable

15h50 :

De nombreux manifestants sont présents Place de la République. La marche des Solidarités arrive également. Le cortège chante : "Police partout, justice nulle part".

Des installations Place de la République : 

Un peu avant 16h, le mouvement citoyen Alternatiba Paris affirme que 107 000 personnes prennent part à la marche à Paris.

La préfecture de police parle quant à elle de 36 000 manifestants. Selon un comptage indépendant pour un collectif de médias réalisé par le cabinet Occurrence, ils sont 45 000.

16h40 : 

Le char est au niveau de la station de métro Strasbourg Saint-Denis. La Place de la République se remplit. 

© Agathe Palaizines/ID, Linfo durable

17h :

Le rassemblement se poursuit Place de la République où des prises de paroles sont notamment prévues. Il y a toujours foule et un dispositif policier un peu moins important que Place de l'Opéra, selon notre journaliste. À 17h10, Greenpeace et d'autres ONG prononcent un discours sur la scène du concert. Un clapping géant a lieu.

Le militant Cyril Dion s'est également exprimé :

Au total, "plus de 350 000 personnes dans 220 villes de France se sont rassemblées pour dénoncer l'inaction du gouvernement français face à la crise climatique et son cynisme vis-à-vis de la crise sociale", affirment les organisateurs de la "Marche du siècle" dans un communiqué.

Avec AFP, Agathe Palaizines et Camille Dufétel.