Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

Loi Alimentation : un repas végétarien obligatoire une fois par semaine à l’école

Début novembre, les cantines devront proposer un repas végétarien par semaine.
©ChiccoDodiFC/Shutterstock

Avec la loi Alimentation adoptée fin 2018, les repas végétariens devront être proposés, dès le début du mois de novembre, au minimum une fois par semaine au sein des établissements scolaires.

Changement de régime pour les cantines. Si jusqu’alors, les établissements scolaires n’étaient pas tenus de proposer des repas végétariens à leurs élèves, la loi du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, plus communément appelée loi Alimentation ou loi EGalim, vient changer la donne. Désormais, toutes les cantines devront, sur une période test de deux ans, proposer des repas végétariens au moins une fois par semaine et ce, dès le début du mois de novembre. Selon la loi, "les gestionnaires, publics ou privés, des services de restauration collective scolaire sont tenus de proposer au moins une fois par semaine un menu végétarien. L'expérimentation fera l'objet d'une évaluation dont les résultats seront transmis six mois avant son terme". 

D’après un sondage de l’institut BVA et commandé par l’ONG Greenpeace en 2018, cette initiative "est accueillie favorablement par les Français". Six Français sur dix soutiennent l’idée d’introduire un repas sans viande ni poisson. Il en ressort également un constat générationnel : 74 % des 18-34 ans encouragent cette démarche. Autre information de l’institut : le soutien serait "plus marqué chez les femmes, les plus diplômés, les habitants de grandes villes, ainsi que les sympathisants de gauche".

Selon le site Cantine Verte, "les enfants mangent au moins deux fois trop de viande dans les cantines scolaires". "À lui seul, l’élevage industriel est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial". Enfin, un menu végétarien serait 20 à 30 % moins cher qu’un menu à base de viande et serait également plus avantageux en matière de gaspillage, d’après le site Parents.fr.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.