Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

Canicule : écoliers et collégiens pourront rester chez eux vendredi dans les départements en vigilance rouge

©DAMIEN MEYER/AFP

Les écoliers et collégiens pourront rester chez eux vendredi dans les 12 départements placés en vigilance rouge canicule, a annoncé le ministère de l'Éducation jeudi, qui précise cependant que l'accueil des élèves sera assuré.

"Dans ces départements, du fait des températures très élevées, les parents qui le souhaitent et qui sont en mesure de le faire pourront garder leurs enfants à domicile et ne pas les envoyer à l'école ou au collège demain vendredi", a annoncé le ministère dans un communiqué. "Les écoles et établissements maintiennent l'accueil des élèves", sous réserve "d'éventuelles décisions de fermeture prises par les autorités préfectorales", a cependant complété la rue de Grenelle. "Seules les activités physiques de faible intensité sont autorisées", précise le ministère, qui rappelle aussi que "l'hydratation régulière et systématique des élèves doit faire l'objet d'une vigilance particulière".

Météo-France a annoncé jeudi que 25 départements étaient placés en vigilance orange canicule et 12 en vigilance rouge canicule à partir de vendredi en raison de la canicule la plus précoce jamais enregistrée en France.

Les départements en vigilance rouge - le niveau le plus élevé du "plan national canicule" - se situent principalement le long de la façade Atlantique. Il s'agit de la Charente, la Charente-Maritime, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne, les Deux-Sèvres, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Vendée et la Vienne. Le ministre de l'Éducation, Pap Ndiaye, a indiqué mercredi que les épreuves du bac, qui se déroulent en ce moment - avec l'épreuve écrite de français jeudi et le grand oral à partir de lundi - allaient "se dérouler selon les modalités et les horaires qui ont été prévus" malgré la vague de chaleur, mais que la situation était surveillée "avec attention".

Le ministre a réuni les recteurs mardi après-midi à ce sujet et les a appelés à "la vigilance". Des syndicats d'enseignants ont regretté des consignes tardives. "Malgré les épisodes de canicule déjà vécus les années passées, il aura fallu attendre d'être en pleine période de fortes chaleurs pour que des recommandations soient adressées par le ministère de l'Éducation nationale aux recteurs", a déploré mercredi dans un communiqué le syndicat SE-Unsa, pour qui il s'agit d'un "travail prioritaire à mener pour les années à venir", notamment en termes "d'adaptation des bâtiments scolaires".

Avec AFP. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi

Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo. 

#TousActeurs