Education/Citoyenneté

Cinq bons plans de jardinage partagé

©Syda Productions/Shutterstock

Jardiner lorsque l'on n'a pas de jardin, c'est possible, grâce aux jardins partagés : un concept d'échanges entre particuliers. 

Habiter en ville a longtemps signifié devoir mettre sa main verte au repos. Désormais, ce temps est révolu. Jardins collectifs ou partagés, de nombreuses solutions s'offrent aux citadins en mal de verdure. 

Les différentes initiatives fleurissent. Certaines municipalités, associations de quartier, de solidarité ou encore offices HLM mettent à disposition des parcelles de terrain pour permettre à leurs habitants de cultiver des potagers. Ce sont les jardins collectifs : un moyen simple de créer du lien social, cultiver ses propres légumes mais aussi d'amener un peu de biodiversité au cœur des villes. 

Si toutefois ces jardins collectifs manquent à votre région, d'autres alternatives s'offrent à vous : les jardins partagés. Le France en compterait plus de 500, dont 130 se trouvent en Ile-de-France, là où il n'y en avait pas un seul il y a une dizaine d'années. Certaines plateformes de "cojardinage" mettent en relation jardiniers sans jardin et propriétaires de terrains inexploités : un échange de services entre particuliers où chacun y trouve son compte. ID vous propose un tour d'horizon de ces solutions de jardinage solidaire

SavezVousPlanterChezNous, pionnier des jardins partagés

En 2012, le site plantezcheznous.com était avant-gardiste. S'il a aujourd'hui de nombreux concurrents, il reste le pionnier. On y trouve plus de 2500 offres de jardins à cultiver, et presque autant de jardiniers. En plus de ces petites annonces "classiques", SavezVousPlanterChezNous, propose aussi l'échange de graines entre particuliers ! Le tout, complété par un forum, des conseils, des bonnes adresses, des bons plans, des cours de jardinage ou de la vente de matériel.

PrêterSonJardin, jardins partagés, troc et échange de services

Celle-ci compte plus de 18 000 membres. Fonctionnant également sur le principe d'annonces par région, PrêterSonJardin propose également le troc et l'échange de services : ici, vous pouvez échanger vos tomates contre des fraises, ou encore poser votre Tiny House sur le terrain inutilisé d'un voisin ! Le moteur de recherche propose donc plusieurs catégories : "cherche jardin", "cherche jardinier", "troc/service" et enfin, "tiny house". 

JePartageMonJardin, pour "tendre vers l'autosuffisance locale"

Ici, on souhaite atteindre "l'autosuffisance locale". Les échanges entre jardiniers et propriétaires sont régis par le partage des récoltes. Le "locataire" s'engage à offrir 20 % de ce qu'il aura cultivé à son "propriétaire" et éventuellement, lui apprendre à jardiner. La plateforme propose également des conseils pratiques pour accompagner les jardiniers en herbe qui souhaitent commencer un potager.

Shareterre, prêtez votre terrain, arrondissez vos fins de mois

La plateforme Shareterre vous propose de "louer" votre terrain aux amateurs de jardinage, en échange d'un petit revenu. Une carte interactive répertorie les annonces et permet aux utilisateurs de trouver un terrain ou un jardinier en fonction de leurs localisations. De plus, les parcelles louées sur Shareterre servent à cultiver des fruits et légumes bio, sans produit chimique. La jeune startup a vu le jour en 2016, grâce à une campagne de financement participatif qui lui a permis de récolter plus de 5000 euros pour développer le projet. 

JardinonsEnsemble, l'association nationale des jardins partagés

Un peu plus générale, JardinonsEnsemble est une association qui recense tous les jardins partagés par régions. On y trouve toute l'actualité du jardinage, des bons plans, des annonces, des conseils, un annuaire... De plus, les différents réseaux régionaux de l'association accompagnent la création et le développement des projets de jardins collectifs ou partagés. 

Il est désormais facile de cultiver un potager, même en ville. Ne laissez plus vos terrains à l'abandon, partagez vos jardins ! 

Un sujet réalisé en partenariat avec France Inter. Pour écouter la chronique Social Lab, cliquez ici.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.