Education/Citoyenneté

Besançon : les pollueurs bientôt sanctionnés grâce à des pièges photographiques !

©Zoran Photographer/Shutterstock

La commune de Besançon passe la seconde dans la traque aux dépôts de déchets sauvages. Elle déploiera prochainement des pièges photographiques disséminés dans la forêt et aux abords pour identifier les pollueurs.

Ce dispositif exceptionnel a déjà fait ses preuves dans certaines communes françaises, comme à Pia ou dans les Hauts-de-France. À Besançon, la collectivité prend le pas. D'ici les prochaines semaines, elle dispersera des pièges photographiques au beau milieu de la verdure pour lutter contre les pollueurs, rapporte L'Est Républicain

D'ordinaire utilisés pour photographier la faune sur le vif, ces appareils photo infrarouges sont équipés de détecteurs de mouvement leur permettant de se déclencher lorsqu'ils captent de l'agitation devant eux. 

Les voisins suisses incriminés

Les dépôts de déchets sauvages envahissent les environs. Outre les pollueurs français qui confondent nature et poubelles, la ville de Besançon et ses espaces verts affrontent un second fléau : à quelques kilomètres de là, de l'autre côté de la frontière, nos voisins suisses sont taxés au poids de leurs déchets. Certains pollueurs qui s'affranchissent de ce principe n'ont alors qu'à traverser la ligne et changer de pays pour se débarrasser de leurs ordures gratuitement, souillant ainsi encore un peu plus les forêts françaises. 

L'Office National des Forêts, en accord avec la collectivité locale, a donc décidé de contre-attaquer avec ce vaste dispositif. L'Est Républicain rappelle par ailleurs qu'"abandonner ses déchets sur la voie publique occasionne une contravention de type 5, dont le montant dépend du préjudice". Autrement dit, il s'agit d'un montant minimum de 200 euros.