Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

Besançon : des écologistes s'enchaînent aux distributeurs de tickets du tram pour des transports gratuits

©Leonid Andronov/Shutterstock

Des militants écologistes se sont enchaînés aux distributeurs de tickets de deux arrêts de tramway lundi 4 novembre au matin à Besançon pour revendiquer la gratuité des transports en commun, a constaté une journaliste de l'AFP.

À 6h45 lundi, plusieurs dizaines de militants d'Extinction Rebellion, de ANV-Cop21 et d'Alternatiba ont investi un arrêt de tramway situé au niveau de la gare de Besançon et un arrêt situé au centre-ville. Deux personnes ont été enchaînées aux distributeurs de tickets de transports de ces arrêts pour empêcher les achats.

"Nous avons déclaré la gratuité des transports en commun pour inciter les gens à les prendre plus facilement", a déclaré à la presse Louise -dont le nom n'a pas été révélé-, membre d'Extinction Rebellion, chargée du contact avec les médias pour cette action.

"Face à l'urgence écologique, nous avons besoin de mesures radicales en faveur des transports en commun", a-t-elle ajouté.

Les militants ont affiché des notices d'information et distribué des "titres de transport factice" pour expliquer aux passagers que "les transports en commun devraient être gratuits".

Une dizaine de cyclistes se sont par ailleurs rendus à chacun des 31 arrêts de tramway du réseau Ginko à Besançon pour coller une affiche "Hors service" sur l'ensemble des distributeurs de tickets.

Au total, une quarantaine de personnes ont participé à cette action qui s'est terminée à 10H00, a précisé Louise.

Avec AFP. 

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.