Happy Vers propose des ateliers de sensibilisation au lombricompostage.
© DR/Happy Vers
Info Partenaire

Zéro-déchet : cette ferme élève des vers pour le compost

Lancée en 2018 par Mahaba Sylla et Sébastien Bonneau, la ferme lombricole Happy Vers souhaite sensibiliser aux bienfaits du lombricompostage, autrement dit la revalorisation des déchets organique grâce aux vers à compost. Ateliers pédagogiques, vente de lombricomposteurs ou de vers à compost...la jeune pousse propose plusieurs solutions pour s’y mettre. 

Mahaba Sylla et Sébastien Bonneau, les co-fondateurs de Happy Vers.
© DR/Happy Vers

Quitter Paris pour créer une ferme lombricole, c’est le pari qu'a lancé Mahaba Sylla à son compagnon Sébastien Bonneau en 2017. Après avoir travaillé plusieurs années dans l’informatique, la jeune femme devient cette année-là chef de projet pour la qualité de vie au travail. "Avec cette mission, j’ai eu un déclic. J’ai commencé à me questionner sur la qualité de vie tout court", poursuit-elle. En parallèle de son travail, Mahaba Sylla s’investit dans des associations environnementales, à l’image de Greenpeace, les Colibris ou encore Terre et humanisme, jusqu’au jour où elle décide d’entamer une reconversion professionnelle dans un projet écologique à impact social. "A ce moment-là, nous avions aussi envie de fonder notre famille. Nous voulions réaliser une activité qui ait du sens. Cela passait notamment par le fait de recultiver la terre”, explique l’entrepreneuse qui a grandi à la campagne, dans l’Isère, où ses parents pratiquaient la permaculture

Transmettre son savoir autour des vers de terre 

Avec son binôme, Mahaba Sylla plie bagages et part s’installer dans le Béarn pour monter une ferme pédagogique lombricole. Son nom ? Happy Vers. Depuis 2018, le duo a déménagé à Reignac, en Haute-Gironde, pour reprendre la ferme du grand-père de Sébastien, et ainsi faire grandir l’activité. "Nous organisons aujourd’hui des ateliers pour transmettre notre savoir autour des vers de terre que l'on oublie trop souvent. Or, ils jouent un rôle essentiel", explique la co-fondatrice qui a acquis de solides connaissances au fil de son expérience et de discussions passionnées avec son entourage.  

"Le monde des lombrics est très riche. Il y a les vers à compost que l’on retrouve sous les feuilles dans les bois. Ils mangent plusieurs fois les déchets organiques. Grâce à leurs enzymes, ils font du lombricompost, un engrais naturel. C’est l’or noir du jardinier. Il y a aussi les vers de prairies qui creusent des petits puits ce qui permet d’aérer le sol, ou encore les vers de terre, plus costauds, qui se déplacent de haut en bas pour construire des galeries jusqu’aux nappes phréatiques", partage Mahaba Sylla.  

Proposer des solutions de lombricompostage 

Au-delà des ateliers de sensibilisation, Happy Vers s'est spécialisé dans la fabrication de lombricomposteurs en bois ainsi que dans la vente de vers à compost sous forme de poches, disponibles sur leur boutique en ligne. "C’est utile pour ceux qui veulent faire des montages ou du lombricompost au jardin. Ils peuvent les utiliser comme engrais ou terreau", note la co-fondatrice. La jeune pousse met également en vente des semences de saison biologiques et des petits équipements de jardin. 

Si Mahaba Sylla et Sébastien Bonneau souhaitent aujourd’hui développer leurs solutions de lombricompostage en France, ils ont aussi la volonté de lancer leur activité en Côte d’Ivoire. "J’ai toujours voulu porter un projet dans mon pays d’origine. Je souhaiterais notamment introduire le lombricompostage dans le cursus des maraîchers”, relève Mahaba Sylla. En 2021, Happy Vers a été lauréat de Meet Africa 2, un concours co-financé par l’Union européenne et l’Agence française de développement (AFD). De quoi donner un coup de pouce à la jeune pousse. 

En partenariat avec Happy Vers.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !  

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #13 : "Sport et écologie : mode d’emploi”. 

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour rendre vos pratiques sportives plus écolo’ et durables ! 

Cliquez ici pour découvrir et précommander votre guide Idées Pratiques. 

#TousActeurs 

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.