Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Chauffage, eau chaude, télétravail, covoiturage : quels gestes adopter pour réduire la facture ?

©goffkein.pro/Shutterstock

Face à la crise énergétique, le gouvernement appelle les Français à réaliser quelques actions pour réduire leur consommation d’énergie. Par où commencer ? Quels gestes mettre en œuvre facilement chez soi ou dans les transports ? ID fait le point. 

"Chaque geste compte”. Dans un contexte marqué par le conflit ukrainien, et le réchauffement climatique, le gouvernement a dévoilé jeudi 6 octobre son plan de sobriété énergétique. Objectif affiché : réduire de 10% la consommation énergétique française d’ici deux ans. “La crise énergétique nous pousse à revoir nos habitudes et à accélérer pour sortir, plus vite, de la dépendance aux énergies carbonées”, a rappelé la Première ministre Elisabeth Borne. 

Baisse du chauffage dans les bureaux, réduction de l’éclairage public...plusieurs mesures ont été annoncées à destination des entreprises et des collectivités. Les citoyens sont également mis à contribution. Tour d’horizon de quelques gestes efficaces. 

Baisser le chauffage 

Au même titre qu’aux entreprises et  collectivités, le gouvernement a formulé plusieurs recommandations aux Français. Ils sont notamment invités à ne pas trop pousser le chauffage à la maison : 19°C quand les pièces sont occupées sinon 16 à 17 °C. L’ADEME rappelle depuis plusieurs années que baisser le chauffage de 1°C permet de réaliser de belles économies. “Cette action permet de réduire de 7% la consommation de chauffage”, indique l’agence. 

Autre action non négligeable : installer un thermostat programmable pour moduler la température des pièces en fonction des besoins (jour/nuit, absences...), et réaliser ainsi jusqu’à 15% d’économie de chauffage.  

Diminuer la consommation d’énergie pour chauffer l’eau  

L’eau chaude sanitaire représente également un poste de consommation énergétique important. Il convient donc de mettre en œuvre plusieurs gestes, à commencer par l’entretien de sa chaudière qui est obligatoire tous les ans. “Une chaudière mal entretenue, c’est une surconsommation de 10 à 12%”, relève l’ADEME.  

Pour éviter que l’eau se refroidisse trop vite dans le ballon, l'agence conseille d’entourer le ballon d’eau chaude avec un isolant. Pour encore plus d’économies, il est possible de régler la température du chauffe-eau à 55°C. Pas plus. 

Enfin moins on consomme d’eau chaude, moins on utilise d’énergie pour chauffer l’eau. Placer des réducteurs de débit sur les robinets est donc une très bonne idée.  

Ne pas laisser d’appareils en veille 

Ordinateur, écran de TV, box...ces appareils restent souvent en veille. Or, il est conseillé de les éteindre complètement quand on ne s’en sert plus, à la maison comme au bureau. Il est également recommandé d’activer le mode économie d’énergie sur certains appareils. 

Se déplacer autrement 

A l’heure où le prix du pétrole flambe, certaines bonnes pratiques permettent de faire des économies de carburant. Le covoiturage en fait partie. De plus en plus de solutions existent pour se tourner vers ce mode de déplacement. “Les entreprises sont les premières organisatrices de covoiturage en France (à 43%). Les collectivités développent aussi des projets innovants comme des lignes de covoiturages”, indique l’ADEME

Pour les petites courses ou encore les trajets vers son lieu de travail, le vélo est également une option à favoriser. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer sans leur voiture, il est recommandé de pratiquer l’écoconduite. Voici quelques gestes à mettre en place : diminuer sa vitesse de 20km/h, ne pas pousser le régime moteur ou encore conduire sans-à coups... d’après l’ADEME, pratiquer l’écoconduite permet d’économiser jusqu’à 5 pleins par an ! 

Lorsque cela est possible, il est également recommandé de privilégier le télétravail car il permet de réduire de 69% le volume des déplacements. 

D’autres gestes sont à retrouver dans cette fiche publiée par l’ADEME proposant 10 gestes essentiels. 

En partenariat avec l'ADEME.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs