Question du jour

Les autocollants "Stop pub" sont-il dissuasifs ?

©SavvapanfPhoto/Shutterstock

L'association Zero Waste France porte plainte contre des enseignes strasbourgeoises de Pizza Hut et Intermarché pour avoir ignoré à répétition les autocollants "Stop pub" sur les boîtes aux lettres.

L'association Zero Waste France a annoncé ce jeudi 30 août qu'elle portait plainte contre des franchises strasbourgeoises de Pizza Hut et Intermarché. Elle reproche à ces enseignes "un non-respect massif" des autocollants "Stop pub" appliqués sur des boîtes aux lettres. Elle estime qu'ignorer ces autocollants constitue une violation de l'article R.633-6 du code pénal qui pourrait exposer les contrevenants à une amende pouvant aller jusqu'à 450 euros.

Selon une étude de l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) réalisée en 2016, chaque Français recevrait en moyenne 13,6 kg "d'imprimés non-sollicités" chaque année, soit près de 900 000 tonnes. L'agence rappelle cependant que dans 90 % des cas, les autocollants "Stop pub" sont efficaces.

Se procurer un autocollant Stop pub

Pour limiter cette surconsommation de papier inutile, n'importe qui peut poser un autocollant "Stop pub" sur sa boîte aux lettres. Il existe plusieurs moyens d'obtenir un autocollant gratuitement. Il est possible de le télécharger directement sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire puis l'imprimer sur du papier collant. L'autocollant peut aussi être retiré directement dans certaines mairies ou associations de consommateurs.

L'action en justice intentée par Zero Waste France,"une première en la matière", précise l'association, pourrait, si elle obtient gain de cause, avoir un impact sur les comportement des entreprises qui distribuent des prospectus trop systématiquement.

Les entreprises qui ne respectent pas les autocollants "Stop pub" doivent-elles voir leur responsabilité engagée ?

Choix