Question du jour

La promesse des désodorisants "naturels" : une fausse bonne idée ?

©yod370/Shutterstock

La une du magazine 60 millions de consommateurs du mois de juin (actuellement en kiosque) affiche en gros titre, "Désodorisants : ils sont polluants et allergisants". Après avoir testé une quinzaine de produits désodorisants dits "naturels" à base d'huiles essentielles, promettant des actions purifiantes et assainissantes, les résultats sont mitigés. 

Le mensuel 60 millions de consommateurs a testé 12 aérosols et sprays assainissants ainsi que cinq diffuseurs, dits "naturels". Il révèle que dans ce panel de produits "représentatifs du marché", la plupart contiennent des composants allergènes et irritants, malgré l'absence totale d'indication sur les flacons.

D'après le magazine, un produit sur deux serait donc à proscrire et certaines marques sont pointées du doigt : "nos tests ont permis de comptabiliser jusqu’à 23 ingrédients indésirables dans deux produits : Puressentiel (spray aérien, 41 huiles essentielles) et Baccide (spray assainissant aux huiles essentielles)". Des allergènes, des irritants, ou encore des COV - composants organiques volatils, ont été découverts parmi les composants des produits, malgré les promesses marketing des mentions "spray purifiant" ou "assainissant", affichées sur les flacons.

Pour purifier l'air, on préférera donc ouvrir ses fenêtres quinze minutes par jour, et pour parfumer, garnir sa pièce de fleurs ou de plantes par exemple. 

Utilisez-vous des sprays ou diffuseurs pour désodoriser votre intérieur ?

Choix