Conso

D'ici 2022, 50 % des produits servis en restauration collective seront bio ou écologiques

©FRED DUFOUR/AFP

Les députés ont adopté jeudi un amendement prévoyant notamment qu'au moins 20 % des produits servis dans la restauration collective en 2022 soient issus de l'agriculture biologique. 

C'est acté. D'ici 2022, au moins 50 % des produits servis dans la restauration collective publique devront être issus de l'agriculture biologique ou "tenir compte de la préservation de l'environnement", rapporte l'AFP. Les députés, réunis à l'occasion de l'examen du projet de loi agriculture et alimentation, ont voté jeudi 19 avril un amendement soumis par l'ancienne ministre de l’Écologie Delphine Batho (PS) .

Sont notamment concernés les produits acquis selon des modalités prenant en compte les "coûts imputés aux externalités environnementales liés à leur cycle de vie", ceux bénéficiant d'un label pêche ou encore ceux issus d'une exploitation ayant fait l’objet d’une certification environnementale. Les produits provenant de l'agriculture biologique devront quant à eux représenter "au moins 20 % de la valeur totale".

Cette adoption entérine une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, renouvelée à l'occasion des États Généraux de l'Alimentation en octobre dernier.

En parallèle, ajoute l'AFP, les députés ont également adopté un amendement de  Laurence Maillart-Méhaignerie (LREM), qui "prévoit que les organismes de restauration collective publique servant plus de 100 couverts par jour en moyenne sur l’année seront tenus de présenter un plan de diversification de protéines, incluant des alternatives à base de protéines végétales aux repas qu’ils proposent".