CHRONIQUE CONSO

Des recettes de Noël véganes qui séduiront même les mangeurs de viande

Caviar Végétal, issu du livre Fêtes Végétales, d'Alain Ducasse, Angèle Ferreux Maeght et Romain Meder (Alain Ducasse éditions)
©Aurelie Miquel, Fêtes Végétales, Alain Ducasse éditions

Chaque année pour les véganes, c’est le même casse-tête. Comment traverser l’orgie de Noël sans dommage, quand on ne mange aucun produit animal ? On vous propose deux pistes, avec des recettes somptueuses et en cadeau bonus, un "Bingo végane". 

1- Être à la pointe de la tendance

Pour séduire les mangeurs de viande avec des plats végétaux, autant les bluffer avec ce qu’il y a de plus chic. Cette année, c’est incontestablement dans le livre de cuisine "Fêtes Végétales" qu’on ira puiser l’inspiration. Ses trois auteurs sont des célébrités de la sphère culinaire. Il y a d’abord Angèle Ferreux-Maeght, chef de La Guinguette d’Angèle à Paris, dont les plats font craquer ses hôtes comme les médias. Ajoutez Romain Meder, chef du Plaza Athénée, et Alain Ducasse lui-même. On obtient un trio qu’aucun gourmand, fusse-t-il ultra carnassier, ne pourra renier.

Ils proposent en entrée un caviar végétal à base de perles de tapioca et de paillettes d’algues, servi avec une crème de lentilles et des galettes de sarrasin au nori brûlé. En plat principal, de ravissantes courges farcies aux cèpes, artichauts et marrons. En dessert, une pavlova/glace à la fleur d’oranger, dans laquelle, bien sûr, les blancs d’oeufs sont remplacés par du jus de pois chiche ! Les trois recettes sont ici.

2- Soigner les apparences

Aux éditions La Plage, spécialiste des livres de cuisine végétariens, on a misé cette année sur le beau et le clinquant. Les bûches vegan à découvrir dans le tout nouveau livre de Laura Veganpower, sont absolument glamour. La "Douceur d’Orient" (litchis, framboises, eau de rose, chocolat blanc) est poudrée de rose. La "choco poire" a beau jouer sur des saveurs classiques, elle alterne les couleurs avec grande élégance. Et la "Tea Time", dont la recette est ici, sort le grand jeu avec son insert au thé noir à la bergamote, crème vanille et marquise au chocolat.

Cadeau Bonus : le Bingo Vegan

Si ces tentatives de séduction gourmande ne suffisent pas à calmer les commentaires sarcastiques de votre entourage carnivore, gardez votre calme. Glissez au fond de votre poche un "jeu de Bingo de l’argumentation omnivore". Il a beaucoup circulé en version anglophone. Il est ici traduit par la blogueuse et auteur de BD Insolente Veggie. Sur chaque case, on peut lire l'un des arguments rabâchés par les omnivores pour décourager les végétariens : "Veux-tu forcer les esquimaux/les touaregs à manger du tofu ?", "Qu'est-ce qui te rend soudain préoccupé par la souffrance des végétaux ?", "Tu ferais mieux de t’occuper des humains", etc.

Ainsi, à chaque poncif qu’un convive utilise pour railler votre sublime menu végétal, inspirez, riez intérieurement et faites simplement une croix sur la case correspondante. À la fin de la soirée, comparez vos scores avec des amis végétariens ayant joué au même Bingo dans leur famille.