Destinations Engagées

Au village flottant de Pressac, un séjour écolo les pieds dans l’eau

Au coeur d'une zone classée Natura 2000, les cabanes flottantes respectent une charte écologique stricte.
© Village flottant de Pressac

Par cette canicule qui étouffe la France, qui ne rêve pas de s’évader dans un îlot de fraîcheur ? Cet îlot, vous pourrez le trouver à Pressac, dans l’une des cabanes flottantes de ce village atypique et écoresponsable.

Les amoureux de la nature trouveront sur l’étang du Ponteil, situé entre Poitiers, Limoges et Angoulême, un véritable havre de paix. Au village flottant de Pressac, pas de télévision, pas de wifi, juste l’odeur des bois, le chant des oiseaux et quelques bruits de canne à pêche fouettant l’air. Pour les vacanciers des 22 cabanes flottantes du Village de Pressac (13 duos et 9 familles), la déconnexion est totale. Né en 2014 d’une volonté de la municipalité de trouver une activité à l’étang, il est dirigé par Laurent Debiais, un enfant du pays.

La biodiversité du site permet d'observer hérons, cygnes sauvages, mais aussi chevreuils et lièvres.
© Village flottant de Pressac

"Je connais le lieu comme ma poche depuis tout petit et j’habite à un kilomètre du village ! À l’époque j’étais dans la vente, je cherchais à me reconvertir mais tout en gardant un contact avec la clientèle et c'est ce qui nous motive au quotidien : la satisfaction des clients", assure-t-il. Et celle-ci semble au rendez-vous, le village a reçu l’attestation d’excellence 2019 du célèbre site TripAdvisor. "Nous avons une clientèle fidèle, qui vient aussi du bouche-à-oreille", confie le directeur.

Aller dormir... en barque !

Car même s’il faut ramer (au sens propre !) pour se rendre dans sa location, l’effort vaut le dépaysement. Disséminées au milieu de l’étang avec vue sur la forêt environnante, les cabanes ont été pensées pour avoir un impact minime sur l’environnement et permettre aux vacanciers d’observer la biodiversité du site. Aux alentours, canards colvert, sarcelles, hérons, cygnes sauvages mais aussi chevreuils ou lièvres...

"Nous sommes en zone classée Natura 2000, il faut donc respecter une charte d’implantation et de construction très stricte. C’est important pour nous, et aussi pour notre clientèle, qui est très sensible à cet aspect écologique et recherche un retour aux choses simples", analyse Laurent Debiais. Pour se fondre dans la nature, quelques aménagements ont donc été nécessaires...

Coucher de soleil sur la cabane flottante Cocoon, d'inspiration africaine.
© Village flottant de Pressac

Qu’elles soient façon chalet ou cases africaines, les cabanes sont en bois de Vienne ou de Charente. Les cabanes chalet sont pourvues de toilettes sèches qui servent aussi au compost, d’un éclairage solaire qui permet de recharger son téléphone, et d’une bonbonne d’eau pour faire une toilette de chat. Mais pas de panique, des douches sont installées à la Capitainerie, centre de ralliement du village sur la terre ferme. Pour les cases africaines, tout le confort est prévu : eau, électricité, WC, douche, et cuisine. À savoir : les draps sont fournis à l’arrivée, mais c’est à vous de faire le lit, sauf si vous choisissez l’option "lit fait", payante.

Le lit pour amoureux de la cabane duo Volta.
© Village flottant de Pressac

Des produits locaux et de saison !

Tous les matins, le petit déjeuner (compris dans la location) est livré en barque par les équipes de "skippers" du village, afin de pouvoir prendre son café sur la terrasse des cabanes flottantes. Pour le déjeuner ou le dîner, le village de Pressac propose une expérience unique : les resto-grills flottants ! Sorte de salles à manger sur l’eau, ils vous permettent de cuisiner en amoureux, entre amis ou en famille, autour d’un feu de bois central. Uniquement sur réservation et pour maximum huit personnes, il vous en coûtera 34 € pour deux à trois couverts, et 29 € à partir de quatre personnes. Le village possède aussi un restaurant classique sur les berges de l’étang. Quel que soit le type de restauration, les produits servis sont garantis locaux et de saison. "Nous ne passons presque que par des prestataires locaux", assure Laurent Debiais. "Le pain vient de la boulangerie de Pressac, le jus de fruit est produit à 15 km, les confitures sont locales aussi… À part le beurre, tout vient d’ici !"

Au menu du petit déjeuner : café arabica en thermos, pain, beurre, jus de fruit et confitures locales !
© Village flottant de Pressac

Dans cet écrin préservé, les vacanciers profitent de la faune et de la flore locale et peuvent même y taquiner le gardon, la perche ou le brochet, moyennant 10 € de droits de pêche. Attention cependant, tous les poissons doivent ensuite être remis à l’eau ! Au programme : randonnées pédestres et VTT, parcours pédagogiques sur la biodiversité locale, mais aussi tourisme avec par exemple la découverte de la vie paysanne du début du XXe siècle au Vieux Cormenier à moins de 30 min de route. Pour les plus oisifs, le village dispose d’une piscine chauffée par panneaux solaires et d’un spa extérieur, aussi appelé bain nordique (39 € pour 45 min, sur réservation, de 1 à 6 personnes). Il est interdit de se baigner dans l’étang pour des raisons de tranquillité, mais aussi écologiques. "On préfère ne pas perturber la faune locale, mais aussi éviter que des crèmes solaires ne finissent dans l’étang", explique le directeur du site.

Comptez à partir de 70 € la nuit par personne pour vivre cette expérience insolite ! 

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.