Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Achat d'un vélo : quelles sont les aides disponibles ?

Le gouvernement renforce les aides à l'acquisition d'un vélo.
©FREEPIK2/Shutterstock

Face à la prise de conscience de l’urgence écologique, les Français sont incités à se tourner vers des modes de transport plus propres, comme le vélo. Pour faciliter son utilisation, le gouvernement mise notamment sur le renforcement du bonus écologique. Zoom sur ce dispositif.  

En cette rentrée, le gouvernement encourage les Français à se mettre en selle. Dans un communiqué de presse, daté du 16 août dernier, Bruno Le maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique et Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports ont annoncé le renforcement du bonus écologique pour l’achat d’un vélo pour la période allant du 15 août au 31 décembre 2022. 

Les critères d’éligibilité à cette prime pour un particulier sont la majorité, la domiciliation en France et un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 13 489 euros. Le montant de cette aide à l’achat varie selon les ressources disponibles et une éventuelle situation de handicap. Les personnes morales (entreprise, association et collectivité) y sont aussi éligibles sous réserve d’un plafond de 1000 euros. Le montant de la subvention dépend aussi du modèle de vélo choisi.  

Jusqu’à 400 euros pour un vélo électrique 

Il faut compter jusqu’à 150 euros pour un vélo traditionnel, 400 euros pour un vélo électrique et jusqu’à 2 000 euros pour un vélo cargo ou adapté à une situation de handicap. En clair, le montant du bonus écologique est plafonné à 40 % du coût d’achat du vélo dans la limite de 1500 euros. Il est aussi possible que les collectivités territoriales, telles que l’Île de France, versent une aide locale s’ajoutant aux aides de l’Etat.  

Après avoir consulté l’infographie des aides disponibles en fonction de sa situation, deux cas de figure se présentent pour bénéficier de ce bonus. Soit l’aide est déduite de la facture à l’achat du vélo et l’Etat remboursera le vendeur. Si ce n’est pas le cas, il est possible de formuler une demande de remboursement en ligne. Par exemple, pour l’acquisition d’un VAE (Vélo à Assistance Électrique) neuf, plusieurs documents sont demandés : une copie de la facture du vélo, un justificatif d’identité, un avis d’imposition sur les revenus de l’année précédente, un justificatif de domicile de moins de 3 mois et un relevé d’identité bancaire. L’aide s’obtient au cours d’un remboursement ultérieur dans les mois qui suivent l’achat.  

Bonne nouvelle si vous résidez ou travaillez dans une Zone à faible émission mobilité (ZFE), vous pouvez bénéficier d’une surprime à hauteur de 1000 euros (le montant versé est identique à celui versé par la collectivité territoriale).

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs