Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

idées PRATIQUES

21 résolutions en 2021: je m'inspire des témoignages des lecteurs d'ID

Notre question : votre cuisine est un véritable temple de l’anti-gaspi et du zéro déchet ? Quelles sont vos astuces ?
©PhuShutter/Shutterstock

Tout au long du mois de janvier, et à l'occasion de la sortie du guide "Idées Pratiques : L'écologie à la maison", ID vous propose des résolutions concrètes pour accélérer votre transition. Résolution n°20 : s'inspirer des témoignages des lecteurs d'ID. 

ID a posé les questions suivantes à ses lecteurs : "Votre cuisine est un véritable temple de l’anti-gaspi et du zéro déchet ? Quelles sont vos astuces ?" Voici trois de leurs réponses !

Clémence, 36 ans, Sotteville-lès-Rouen

"Dans ma cuisine, il y a : des éponges en laine Créative Bubble et microfibres, qui passent très bien à la machine avec les torchons ; une brosse coco et une brosse à légumes ; des bocaux à vrac ; de l’essuie-tout lavable ; des serviettes lavables ; des chiffons réalisés avec des taies d’oreillers ; des charlottes pour couvrir les aliments ; du Bee Wrap pour les sandwichs ;  une pochette de tissu avec des couverts traditionnels pour le mode nomade ; une gourde ; une carafe à eau avec des perles céramiques ; un contenant en verre ; une plaque en silicone pour remplacer le papier sulfurisé ; des bocaux et bouteilles en verre vides en contenants ; des sachets de thé réutilisables et du thé en vrac (nettoyage dans un saladier d'eau bouillante et de percarbonate pour retrouver leur éclat) ; un contenant pour stocker les épluchures avant de le déposer dans le compost ; un savon à mains, un autre pour la vaisselle ; un hachoir manuel pour les oignons et échalotes ;  j’utilise la bouilloire pour l'eau des pâtes et le mode éco sans lumière dans le four. J’ai créé un groupe Facebook sur le zéro déchet pour aller toujours plus loin : zéro déchet et surtout zéro contrainte."

Matthieu, 35 ans, Montpellier 

"En essayant d'être le plus exhaustif, voilà nos gestes quotidiens : nous avons un régime flexitarien à grosse dominante végétarienne, donc peu de déchets alimentaires non compostables ; nous planifions nos menus de la semaine et n'achetons les denrées périssables que pour une semaine : pas d'aliments non-utilisés à jeter ; nous ordonnons les menus en fonction de la périssabilité des aliments : pas d'aliment gaspillés ; au marché, nous amenons des conteneurs en verre pour viande/poisson/fromage, nous achetons des yaourts dans des bocaux en verre que nous ramenons la semaine suivante ; dans le frigo, nous rendons les plats entamés visibles pour ne pas les oublier ; nous cuisinons les même jours les recettes nécessitant l'utilisation du four, en commençant par celles à plus haute température : mutualisation de l'énergie de chauffage du four et arrêt avant la fin du temps prévu ; nous cuisinons pour la moitié de la semaine en batch cooking donc mutualisation de l'énergie de cuisson et des ustensiles (moins d'eau gaspillée pour les nettoyer) ; nous cuisinons nous-même quasiment tout ce que nous mangeons, nous nous approvisionnons au marché et évitons les supermarchés donc peu d'emballage ; s'il y a des emballages, nous les recyclons ; nous récupérons l'eau de rinçage et de cuisson des pâtes, riz et légumineuses complètes, restes de thé, café pour arroser nos plantes/potager de balcon ; nous "prélavons" la vaisselle en la mettant dans l'évier.

À chaque fois que nous utilisons le robinet, elle est aspergée d'eau, ce qui évite de devoir relaver certaines pièces en sortie de lave-vaisselle (gain d'eau) ; toute eau chauffée l'est par la bouilloire, plus efficace ; nous couvrons les plats pour réduire la puissance de cuisson ; nous compostons fruits et légumes dans le compost de la résidence ou bac de potager de balcon ; notre électroménager de cuisine se résume aux plaques de cuisson, au four, au cuit-vapeur, au lave-vaisselle, au batteur électrique et au bras mixeur, donc peu d'électricité utilisée ; nous achetons autant que possible en vrac, sinon en emballages recyclables ; nous réutilisons certains bocaux / bouteilles en verre pour stocker les produits ménagers."

Cathy, 35 ans, Nancy 

"Voici mes modestes gestes anti-gaspi dans ma cuisine :  

Je débranche les appareils ménagers quand je ne les utilise pas ; j'éteins la plaque vitrocéramique quelques minutes avant la fin de la cuisson (la chaleur emmagasinée au niveau de la plaque suffit) ; je mets un couvercle pour que mon eau chauffe plus vite ; je fais du compost ; je récupère les citrons pour mettre dans le vinaigre ménager ou pour désodoriser le réfrigérateur ; j'utilise l'eau pour arroser les plantes si l'eau tirée était chaude ou tiède et donc difficilement buvable ; je garde les bocaux en verre ; je conserve les aliments ou préparations dans des bocaux ou boîtes plutôt que d'utiliser de l'aluminium ou du film alimentaire  ; je consomme les aliments même après leur DDM ; je n'oublie pas les restes  ; j'utilise plusieurs fois le papier cuisson (pour cuire des choses "propres, sèches" comme du pain par exemple, pas s'il est souillé évidemment)  ; je trie et recycle les emballages."

Pour aller encore plus loin, direction"Idées Pratiques : L'écologie à la maison", le 5e guide pratique que vous propose ID (Janvier-Mars 2021) et qui s'inscrit au cœur de nos logements. Ce nouveau numéro d’Idées Pratiques est une véritable boussole pour toutes celles et ceux qui veulent (re) prendre le contrôle au quotidien, en commençant par leur maison. Enjeux, analyses, labels, innovations, idées pratiques... Vous y retrouverez 68 pages pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie.

Pour le commander, c'est simple, direction la boutique en ligne d'ID : vous pouvez le commander en format numérique OU papier pour 5,90€, ou au format numérique ET papier pour 6,90 €.

À découvrir dans ce guide

L'interview en avant-propos de Florence Clément, coordinatrice du pôle grand public et jeunes à l’Agence de la transition écologique (ADEME).

Les enjeux 

  • Les grands chiffres de la consommation des foyers (énergie, chauffage, eau, alimentation...) 
  • Des interviews d’experts 
  • La surconsommation en question(s)

La maison dans son ensemble

  • Tout pour respirer un air sain chez soi : gestes utiles et ménage naturel
  • Les réflexes pour se chauffer sans se ruiner
  • Un éclairage optimisé
  • Le choix de son fournisseur d’électricité verte
  • Quelques labels environnementaux à repérer

La salle de bains 

  • Le zéro déchet côté hygiène et beauté
  • Do it yourself : et si on fabriquait nos cosmétiques ?
  • Quid de notre consommation d’eau ?

La cuisine 

  • Une cuisine en mode zéro déchet 
  • Vers une alimentation anti-gaspi 
  • Bien choisir et faire durer son électroménager

Le salon 

  • Occasion, labels : bien choisir ses meubles 
  • Bricolage, peinture : en mode location
  • Une consommation numérique raisonnée

La chambre 

  • Une literie écoresponsable
  • Une déco version récup’
  • Côté jouets : location et seconde main !

Le dressing

  • Le grand tri du placard
  • Bien choisir ses vêtements : moins et mieux 
  • Réutiliser son textile de maison

L'extérieur 

  • Eau, compost, mauvaises herbes : le zéro déchet à l’extérieur
  • Ces fruits et légumes de saison et ces herbes aromatiques à cultiver 
  • Bien choisir ses plantes pour les faire durer

Bonne lecture !

 Retrouvez nos 21 résolutions durables de 2021 par ici :

©ID, L'info durable

 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.