Techno/Médias

Le JTerre, l'émission web à mission verte

©JTerre

L'effet cumulé de la canicule à rallonge et du départ de Nicolas Hulot donne aux militants écolos du web une énergie sans pareil pour faire passer le message. Ainsi est née l'émission web le JTerre, qui en quelques jours a déjà cumulé plus de 200 000 vues.

S'ils maîtrisent les codes de YouTube à la perfection et savent manier les réseaux sociaux à merveille, ils comptent surtout utiliser ces outils pour sensibiliser et rassembler largement sur les thématiques qui les animent profondément. "Tout le monde partage la même urgence écologique, et cette même préoccupation nous invite à y aller à 200 % : il n'est pas trop tard, il faut foncer !" résume Pierre Paulus, membre de l'équipe mobilisée derrière cette première édition de ce JT vivant et animé "pour tous ceux qui veulent le rester".

L'idée ? Elle germe dans la tête de François Legrand, militant de l'association Belge Permavenir, qui milite pour une nourriture saine et locale dans les écoles. Déterminé à lui donner vie, il contacte le blogueur Félicien Bogaerts, youtubeur à l'origine du Biais Vert. Désireux de donner naissance au premier journal du web dédié à l'actualité environnementale, les deux compères s'entourent d'une équipe en mesure de les aider à réaliser leur ambition : Pierre Paulus donc, journaliste indépendant aux manettes de la ligne éditoriale, mais aussi une boîte de production (les parasites) et des amis du web motivés (Professeur Feuillage, La Barbe, Partager c'est sympa, la Relève et la peste, Envert et contre tout, Positiv'r, Nicolas Meyrieux, etc.)

Résultat : une émission diffusée en directe, au ton rythmé, ambitieux et bien vert, donc, voyez plutôt :

Cette première édition, tournée à Paris, a duré une bonne heure et demie. Vue par près de 60 000 personnes le soir même, elle a cumulé depuis plus de 200 000 vues (sur les différents supports où elle a été présentée) en une semaine. "Nous avons envie de prendre le temps et d'être libres au niveau des formats, nous avons de nombreux encouragements et prenons note de toutes les suggestions qui nous ont été faites pour améliorer la prochaine !" relève Pierre Paulis, heureux de voir l'enthousiasme généré par l'initiative.

Bien sûr, les améliorations seront apportées à la prochaine, notamment sur la durée du programme : "ce premier test était comme un pilote, on prépare le second JTerre pour octobre, et si tout va bien nous pourrons le proposer tous les mois dès janvier", note le journaliste, encouragé aussi par la somme récoltée sur la cagnotte mise en ligne pour soutenir leur démarche (702 euros à ce jour).

A terme, le JTerre aimerait inclure des acteurs droits venus du Québec et du continent Africain afin de créer un JT engagé et francophone. L'équipe, âgée en moyenne de 25 ans, envisage aussi d'insister plus longuement sur des moyens concrets permettant de passer de la conscience à l'action. Ces agités des écrans mobiles arriveront-ils à faire bouger les JT de la TV ? Il serait temps :)

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.