Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

info partenaire

Où recycler ses piles et batteries usagées ?

En 2019, Batribox a collecté plus de 250 millions de piles et batteries usagées. 
©Screlec DR

À l’occasion de la journée mondiale du recyclage, pensez à trier vos piles et batteries usagées. Via sa solution de collecte "Batribox", l’éco-organisme Screlec récupère et recycle ces déchets à travers la France pour leur donner une seconde vie. 

On estime qu’un foyer comprend en moyenne 106 piles et batteries et que, parmi elles, 13 sont usagées et dorment dans nos tiroirs en attendant d’être recyclées.  

Si les Français ont, depuis plusieurs années, intégré à leur quotidien le geste du recyclage de leurs déchets ménagers dans les poubelles dédiées, les petits déchets spécifiques comme les piles ou les batteries sont parfois oubliés. Pourtant, les objets électroniques fonctionnant avec l’un de ces deux mécanismes sont de plus en plus nombreux dans nos maisons.

Combien de piles ou batteries dorment dans votre maison ? Faites le test ! 

Lancé par Batribox, le Calculapiles permet aux particuliers d’estimer le nombre de piles et batteries présentes dans leur domicile. "À l’heure où les piles et les batteries présentes au domicile des Français sont 5 fois plus nombreuses que ce qu’ils imaginent, le Calculapiles permet de tester à l’infini les caractéristiques de chaque foyer (appartement ou maison, un ou plusieurs enfants, résidence secondaire …) et de donner aux citoyens une vision plus juste des ressources qu’ils sollicitent pour faire fonctionner leurs appareils ! Cela leur permet dans le même temps d’estimer le nombre de piles et batteries usagées qui attendent d’être déposées en point de collecte pour être recyclées", précise Chloé Chardin, responsable communication de l’organisme. 

De quoi sont composés ces déchets ?   

Zinc, fer, acier, lithium, et autres métaux composent ces petits objets devenus indispensables à notre quotidien. À la fin de leur vie, si ces piles ou batteries sont jetées avec les ordures ménagères ou pire, dans la nature, elles ne seront pas recyclées et mettront des milliers d’années à se dégrader, tout en polluant les sols, l’air, les courants d’eau...  

Leur recyclage est donc indispensable pour revaloriser leurs composants et ainsi éviter toute pollution. Selon l’Éco-calculateur mis au point par Batribox, une seule batterie de type lithium-ion recyclée permet de fabriquer 37 pièces de 5 centimes en récupérant seulement le cuivre qu’elle contient. 10 piles alcalines recyclées pourraient donner vie à plus de cinq clés grâce au fer que l’on y trouve... 

Se débarrasser de ces déchets dans les règles de l’art 

Pour veiller, à son échelle, au bon recyclage de ces déchets, la solution est donc de les déposer dans un point de collecte près de chez soi. 

Pour ça, l’éco-organisme Screlec - agrégé par le ministère de la Transition écologique - a déployé un vaste réseau de points de collecte Batribox dans toute la France. Une carte interactive répertorie l’ensemble des lieux où l’on peut déposer ses piles ou ses batteries.  

L’organisme gère donc la collecte puis le recyclage : les piles et batteries sont envoyées dans des centres de tri qui s’occupent de les classer par technologies (lithium ion, alcaline...) ou composants (plomb, zinc, cuivre...). Ce n’est qu’une fois ce tri effectué qu’elles sont ensuite acheminées vers des usines de traitement spécialisées en France. Là, les métaux sont extraits et recyclés pour fabriquer de nouveaux objets (des composants de piles et batteries neuves, mais aussi des morceaux de toiture, des pièces automobiles, des cadres de vélo, des clés, des pièces de monnaie...).

Batribox en chiffres ?  

  • En 2019, Batribox a collecté plus de 250 millions de piles et batteries usagées
  • Plus de 15 000 tonnes de piles et batteries ont été collectées la même année par la filière de recyclage, soit l’équivalent du poids de deux tours Eiffel !
  • Batribox dispose d’un réseau de 32 000 points de collecte  
  • 100 % de ces déchets, une fois collectés, sont recyclés 
  • En 2019, 77,6 % des matériaux issus du recyclage ont été valorisés et réutilisés dans la fabrication de nouveaux produits ; 22,0 % ont été éliminés par incinération 0,4 % utilisés en valorisation énergétique. 

Et les batteries de vélo ou de trottinette électriques ?  

Si la solution Batribox concerne surtout les particuliers et leurs piles de télécommandes, leurs batteries de téléphone ou d’outillage... quid du recyclage des batteries de vélos ou de trottinettes électriques ? En libre-service dans de nombreuses villes ou simplement de plus en plus plébiscitées par les particuliers, ces solutions de mobilités ont pris une place notable dans l’espace public ces dernières années. Il est donc nécessaire d’anticiper leur recyclage. En capitalisant sur son expertise, Screlec s’est saisi de la question et a développé une solution dédiée : le dispositif "E-mobilité" qui propose aux professionnels du secteur une prise en charge complète des batteries usagées pour garantir leur recyclage. 

Plus d’information sur screlec.fr et batribox.fr.

 Avec Batribox.

 Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet : mode d’emploi ».

Au sommaire :  tout pour comprendre ce que contiennent réellement nos poubelles et comment les réduire.

#TousActeurs