ID D'AILLEURS

Inde : une entreprise purifie l’air et transforme les particules fines en encre

Inscription murale réalisée grâce à l'encre produite par l'entreprise Chakr Innovations
©Chakr Innovations

L'entreprise Chakr Innovations est à l'origine d'une machine filtrant les particules fines émises par groupes électrogènes diesel. La société transforme ensuite ces particules en encre pour imprimantes. 

La start-up créée par les jeunes ingénieurs Kushagra Srivastava, Arpit Dhupar et Prateek Sachan, a permis de purifier 50 000 milliards de litres d'air depuis sa création en 2014, d'après Le Figaro. La technologie créée, baptisée Chakr Shield, s'insère dans le pot d'échappement d'un générateur diesel et permet, selon l'entreprise, de capter entre 70  et 90 % des particules émises. Ces particules sont aspirées et mélangées à un solvant : le liquide produit est ensuite transformé en encre pour imprimantes ou en peinture.

Les jeunes ingénieurs expliquent avoir été inspirés par leur expérience personnelle. L'un d'entre eux, Arpit Dhupar, raconte que durant les années qu'il a passé sur des terrains de football, "la mauvaise qualité de l'air affectait souvent [s]on jeu en extérieur". 

D'après les chiffres de GreenPeace - rapportés par Le Figaro -, vingt-deux villes indiennes comptent parmi les trente villes les plus polluées au monde. Sur son site, l'entreprise explique que 15 à 20 % de la pollution atmosphérique indienne est due aux groupes électrogènes diesels.