ID d'ailleurs

États-Unis : une méthode de recyclage des batteries lithium inspirée par l'industrie minière

©Fishman64/Shuttestock

Un professeur de la Michigan Technological University aux États-Unis a mis au point avec ses élèves une solution pour le recyclage des batteries lithium. Cette même technique de séparation des composants est utilisée dans l'exploitation minière. 

Lei Pan, professeur en ingénierie chimique et ses étudiants de la Michigan Technological University ont trouvé une réponse à la revalorisation des batteries lithium en fin de vie, en reproduisant une ancienne technique de séparation des métaux utilisée dans l'industrie minière, relate Science Daily. Après de longues recherches, l'équipe a présenté son travail lors de la compétition People, Prosperity and the Planet (P3) à Washington D.C. en avril dernier où elle a convaincu son public.

La méthode étudiée par Lei Pan permet de séparer tous les éléments de la batterie : l'enveloppe, les feuilles de métal, les enrobages pour l'anode et la cathode et l'oxyde de lithium. Ces composants peuvent ensuite être retournés au fabricant pour produire de nouvelles batteries. Zachary Oldenburg, l'un des étudiants prenant part à l'expérience, assure : "pour la remise à neuf, nos matériaux recyclés sont aussi bons que des matériaux vierges, et ils sont moins chers".

Le groupe est parvenu à séparer le cuivre de l'aluminium grâce à la séparation par la gravité, selon l'explication de Lei Pan. Quant aux matières minérales (lithium, graphite, cobalt), elles sont extraites par flottation, procédé permettant de diviser un mélange de particules solides en fonction de leur différence de densité dans un milieu liquide. Les étudiants recevront en octobre un prix de l'AIChE ( American Institute of Chemical Engineers) pour récompenser leur implication dans les pratiques durables.