Techno/Médias

Données personnelles : comment les protéger sur Facebook

©JaysonPhotography/Shutterstock

La polémique "Cambridge Analytica" qui frappe Facebook depuis deux semaines, est venue rappeler à beaucoup d'internautes que leurs données personnelles ne sont jamais totalement en sécurité sur Internet, et ce même sur les réseaux sociaux. Mais il est toutefois possible de prendre quelques précautions pour limiter les atteintes à sa vie privée. 

Facebook est dans la tourmente. Depuis deux semaines, le plus important réseau social du monde, qui revendique plus de 2 milliards d'utilisateurs mensuels à travers le globe, fait face à un scandale quasi sans précédent dans l'histoire du vol de données. Au total, ce sont près de 87 millions de profils qui auraient été récupérés en 2014 par la firme Cambridge Analytica, dont près de 211 000 français, dans le but d'être exploités à des fins politiques. Une affaire qui a conduit le patron de la firme, Mark Zuckerberg, à présenter des excuses publiques face au Congrès américain mardi 10 avril, reconnaissant avoir "échoué" à protéger la vie privée des utilisateurs dont les données ont été piratées. Pour savoir si les vôtres font partie du lot, Facebook a d'ailleurs créé un outil en ligne, qui devrait afficher le message suivant si les informations n'ont pas été siphonnées : "Selon nos rapports, ni vous ni vos amis ne vous êtes connectés à This Is Your Digital Life. Par conséquent, il ne semble pas que This Is Your Digital Life ait partagé vos informations Facebook avec Cambridge Analytica."

Pourtant, le feuilleton ne s'arrête pas là, puisque le réseau social a également admis dans la foulée de ces révélations avoir fait analyser par des algorithmes les messages privés des internautes dans le but, a-t-il expliqué, de déceler du contenu à risque. Autant d'éléments qui ont poussé certains utilisateurs à appeler au boycott, malgré les promesses de la société de déployer des "mesures supplémentaires" notamment pour leur donner plus de contrôle sur leurs données. Via notamment la possibilité de supprimer plus facilement certaines d'entre elles, ou l'aménagement d'une section unique dédiée à la confidentialité, la sécurité et la publicité. 

En attendant, il est toujours possible de limiter les informations diffusées en passant par le paramétrage de son compte ou en faisant acte de sobriété. 

Régler les paramètres de confidentialité 

La section "Paramètres" est accessible via la petite flèche en haut à droite de la page et fourmille de réglages qui vous permettront de contrôler qui peut avoir accès à vos informations. personnelles. Dans la partie "Confidentialité", il vous sera par exemple possible de choisir entre restreindre votre auditoire à vos seuls amis ou passer votre profil en "public", ce qui permettra au tout venant de voir vos publications ou votre liste d'amis. Il est aussi possible d'empêcher l'affichage de votre numéro de téléphone, ou d'éviter que votre profil n'apparaisse sur les moteurs de recherche. 

Ces paramètres sont également visibles en cliquant sur le point d'interrogation en haut à droite de la page, d'où il est possible d'accéder à l'assistance de Facebook, mais aussi aux "Raccourcis de confidentialité", qui permettent de changer votre configuration à tout moment. Pour avoir une idée de la façon dont est vue votre profil par un ami ou un contact étranger, vous pourrez alors cliquer sur les pointillés visibles sur votre page d'accueil puis sur "voir en tant que". 

Gérer les applications

C'est par le biais des applications que Cambridge Analytica a pu récupérer tant de données. Facebook en propose de nombreuses qui sont listées dans la partie dédiée "Apps et sites webs" dans la section "Paramètres". Il est là encore possible de supprimer certaines d'entre elles, ou de limiter les informations auxquelles elles pourront avoir accès. 

Le constat est similaire pour la publicité ciblée, qui peut être partiellement évitée en supprimant les "centres d'intérêt", qui permettent aux annonceurs d'en apprendre plus sur vous. Vous les trouverez dans la partie "Préférences publicitaires", d'où il sera également possible par exemple de refuser les publicités basées sur votre utilisation des sites web et des applications.

Contrôler votre profil

Le temps passe et beaucoup de choses ont changé...Pourtant, de nombreuses informations restent disponibles sur Facebook, et donc visibles par vos contacts, voire de parfaits inconnus. Qu'il s'agisse de données personnelles, telles que le lieu de naissance ou les relations familiales, mais aussi de posts, il est possible et parfois nécessaire de régulièrement faire le ménage, ou de jeter un coup d'oeil à qui peut y avoir accès, via l'outil notamment "Modifier". En cas de doute, l'outil "Afficher l'historique personnel" permet de retracer votre activité passée.  Vous pourrez alors limiter les audiences ou supprimer des publications.

A garder toutefois en tête que certaines de ces données disparaissent difficilement du réseau, notamment lorsqu'elles sont partagées par d'autres contacts, et qu'Internet garde généralement -presque- tout en mémoire. L'une des clés, pour protéger sa vie privée, peut être d'éviter de publier trop d'informations personnelles.