Techno/Médias

Birmanie : des drones larguent des bombes de graines pour replanter les mangroves

©BioCarbonEngineering/Instagram

Un projet mené par la start-up BioCarbon Engineering et l’ONG Worldview International Foundation utilise des drones pour reboiser des zones déforestées en Birmanie, et ainsi participer à freiner le réchauffement climatique. 

En Birmanie, des drones permettent des larguer des "missiles" de graines, permettant de reboiser à grande échelle. Le processus se déroule en plusieurs étapes : dans un premier temps, les drones survolent la zone concernée, afin de la cartographier. Des données concernant l’état des sols et leur topographie sont également recueillies, puis combinées avec les précédentes. Elles permettent de déterminer les emplacements les plus propices au développement des semences. Les drones larguent enfin des capsules biodégradables dans le sol, contenant une graine germée et des éléments nutritifs.

Dix drones : 400 000 arbres plantés par jours !

Ces drones ont été mis au point par Lauren Fletcher, un ingénieur en environnement ayant travaillé pour la NASA avant de cofonder la start-up BioCarbon Engineering. Cette firme a établi un partenariat en Birmanie avec l’ONG Worldview International Foundation à la fin de l’année 2018. L'ONG travaille sur place avec des villageois depuis 2012 : ils ont déjà réussi à planter six millions d’arbres. Alors, pour accélérer le rythme, la start-up s’est proposée de mettre une dizaine de drones à disposition : dix d'entre eux permettent de planter près de 400 000 arbres par jour.

Our CEO Lauren with our very first planting drone!

Publiée par BioCarbon Engineering sur Mardi 27 janvier 2015

L’objectif de cette collaboration serait de parvenir à planter 4 millions d’arbres supplémentaires d’ici la fin de l’année 2019. Une première expérience a été menée dans la région de Yangon, en septembre 2018 : la firme BioCarbon Engineering affirme que les arbustes plantés dans cette zone mesurent actuellement 50 centimètres. 

Nous avons main­te­nant un cas confirmé concer­nant les espèces que nous pouvons plan­ter et dans quelles condi­tions. Nous sommes maintenant prêts à augmenter nos plantations et à reproduire ce succès. Irina Fedorenko, cofondatrice de Biocarbon Engineering (des propos recueillis par Fast Company).

Selon une étude, la déforestation des forêts de mangrove serait responsable de 24 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre chaque année. Elles constituaient également une protection contre les tempêtes.