Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Dans cet espace, la rédaction d’ID n’exerce pas de droit de regard sur les informations disponibles et ne saurait voir sa responsabilité engagée.
INFO PARTENAIRE

Zéro émission nette pour les marchés émergents : avant qu'il ne soit trop tard

©Unsplash

La neutralité carbone est un enjeu primordial pour l’économie mondiale et les investisseurs peuvent aider les marchés émergents à participer pleinement à la transition énergétique.

Cendrillon s’est tellement amusée au bal qu’elle a dû dévaler les escaliers pour s’enfuir dans son carrosse avant que celui-ci ne se transforme en citrouille au dernier coup de minuit. Le célèbre conte de Charles Perrault a inspiré un ballet et plusieurs opéras, appréciés des enfants comme des adultes, tels que Cendrillon de Jules Massenet, présenté pour la première fois à Paris en 1899. Mais nous doutons que l’humanité veuille, comme Cendrillon, être surprise et se trouver en retard pour la transition énergétique.

Marchés émergents : leaders mondiaux des actifs liés aux nouvelles énergies propres

Il sera impossible d’atteindre les objectifs mondiaux d’une importance cruciale de zéro émission nette sans les marchés émergents. Avec plus de 62 % de la population mondiale et représentant 48 % des émissions mondiales(1), les marchés émergents devraient être un point d’attention clé des investisseurs à impact durable. L’ampleur du défi est énorme : les marchés émergents doivent trouver 94,8 billions de dollars supplémentaires pour passer à zéro émission nette d’ici 2060(2). Et pourtant, dans l’ensemble, les investisseurs internationaux semblent rester à l’écart, effrayés par les risques et les incertitudes géopolitiques potentiels.

Donc, comment les investisseurs responsables peuvent-ils soutenir la transition énergétique des marchés émergents sans compromettre leurs principes ?

Zoom sur les opportunités liées au changement climatique

Certaines entreprises des marchés émergents figureront parmi les principaux moteurs de la transition énergétique, non seulement dans les marchés émergents, mais également dans le reste du monde.

Entre 2020 à 2030, par exemple, la capacité de production d’énergie solaire photovoltaïque (PV) et éolienne à l’échelle mondiale devrait être multipliée par quatre. La plupart des producteurs de panneaux solaires sont installés en Asie. Sur la même période, les ventes de voitures électriques devraient être multipliées par 18. Le photovoltaïque est aujourd’hui l’une des options énergétiques les moins chères au monde(3) et la Chine et le reste de l’Asie représenteront la majeure partie de l’augmentation de la production d’énergie solaire jusqu’en 2028. Il y a un an, fin 2021, la Chine comptait 300 GWt de capacité solaire installée(4) contre 160 GWt pour l’Union européenne (UE)(5). Il y a aussi les véhicules électriques.

Passer à l’électrique

En ce qui concerne les véhicules électriques, le passage prévu à la mobilité zéro émission dans les économies développées ne peut être atteint sans les marchés émergents. Par exemple, l’UE a récemment décidé que toutes les voitures neuves et camionnettes immatriculées en Europe seront à zéro émission d’ici 2035. En tant qu’étape intermédiaire vers l’objectif zéro émission, les nouvelles normes de CO2 exigeront également une baisse des émissions moyennes de voitures neuves de 55 % d’ici 2030 et de 50 % pour les camionnettes neuves d’ici 2030(6). La batterie représentant une part très importante du prix d’une voiture électrique, l’Asie est appelée à devenir l’atelier de batteries du monde, grâce à sa domination sur la totalité de l’offre.

D’après Benchmark Minerals, la Chine disposera de 322 gigawattheures (GWh) de capacité de production en Europe d’ici 2031, la Corée du Sud étant la deuxième à 192 GWh, suivie de la France et de la Suède. Les États-Unis sont cinquièmes, grâce à l’usine Tesla à Berlin, suivie par l’Allemagne et la Norvège. Le Royaume-Uni est huitième avec seulement 20 Gwh.(7).

Et les autres greenablers

Les greenablers mettent une pierre à l’édifice d'une économie mondiale plus circulaire et plus efficace sur le plan énergétique. Parmi eux figurent les principaux fournisseurs de cuivre et de lithium, des métaux essentiels à la décarbonisation. Autre exemple : les producteurs de semi-conducteurs, qui sont principalement fabriqués en Asie et qui jouent un rôle essentiel dans la réduction de la consommation d’électricité, la demande pour ces produits est en constante augmentation.

Savoir-faire

Pour identifier des opportunités d'investissement spécifiques, nous pensons que les investisseurs doivent construire un univers exhaustif d'entreprises des marchés émergents jouant un rôle positif dans la fourniture de solutions climatiques. L'approche de Candriam consiste à regrouper ces entreprises autour de différents thèmes, tels que les véhicules électriques, les énergies renouvelables, les logiciels, le recyclage ou le réseau intelligent(8).

D’après notre expérience, il existe de nombreuses « perles cachées » dans les entreprises émergentes, dont les activités n’ont à première vue pas grand-chose à voir avec la transition énergétique, mais qui s’avèrent en fait être des contributeurs importants. Par exemple, la société taïwanaise de services financiers Chailease est non seulement un spécialiste du crédit-bail, de la vente à tempérament, de l’importation et de l’exportation et du financement direct, mais aussi l’un des plus grands propriétaires de centrales solaires du pays.

WEG SA est un fabricant brésilien reconnu de moteurs électriques, de générateurs, de transformateurs, d’engins et de moteurs à l’échelle internationale. Ce qui est moins connu, c’est la forte exposition de l’entreprise aux énergies renouvelables, à la mobilité électrique et à l’automatisation industrielle(9).

En Inde, Siemens enregistre une forte demande de solutions de décarbonisation industrielle(10) sous la forme de systèmes de récupération de la chaleur résiduelle, de solutions de biomasse, de modernisation et de mises à niveau avec des solutions d’efficacité énergétique telles que les transformateurs éco-conçus(11).

Yadea est le premier acteur du marché chinois des deux roues électriques(12), avec près d’un tiers du marché domestique. La société conçoit, développe, fabrique et commercialise des scooters électriques, des vélos électriques et des accessoires connexes. Ce qui est particulièrement intéressant pour nous, c’est que Yadea a également mis au point des batteries au graphène(13), qui constituent une alternative abordable aux batteries à l’acide et au lithium-ion.

Parmi les principaux catalyseurs figurent clairement les acteurs les plus évidents de la transition énergétique, tels que Sungrow Power Supply, un fabricant chinois d'onduleurs solaires (PV) qui détenait 21 % du marché mondial en 2021(14). Un onduleur solaire est un dispositif qui convertit l’énergie produite par un panneau solaire en courant électrique régulier pouvant être alimenté dans un réseau d’énergie local.

Se concentrer sur ce qui compte

La neutralité carbone au niveau mondial sera atteinte lorsque les émissions de gaz à effet de serre (GES) causées par l’homme seront réduites au minimum absolu, tandis que les « émissions résiduelles » restantes seront éliminées de l’atmosphère par des usines ou de nouvelles technologies spécialement conçues à cet effet. Historiquement, les économies développées ont émis plus de carbone que les marchés émergents. Les économies développées d’Europe et des États-Unis ont également été les premières à réduire les émissions. Toutefois, ce projet à l’échelle du globe ne pourra pas réussir tant que les marchés émergents ne seront pas incités à prendre des mesures tout aussi efficaces et que les investisseurs ne joueront pas un rôle important en orientant les flux de capitaux vers les acteurs de l’action climatique. Pour que l'humanité n'ait pas à passer de la richesse aux haillons au dernier coup de minuit, comme Cendrillon.

Galina Besedina, Senior Emerging Markets Equity Research Analyst / Portfolio Manager

Paulo Salazar, Head of Emerging Markets Equity

 

(1) Page 11 IFC_GreenReport_FINAL_web_1-14-21.pdf

(2) Leveraging markets for the green push | Standard Chartered (sc.com)

(3) CLSA , 2022, Global clean energy, 2023 outlook: Time for realism

(4) China: installed solar power capacity 2021 | Statista

(5) In focus: Solar energy – harnessing the power of the sun (europa.eu)

(6) https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/ip_22_6462

(7) https://www.ft.com/content/d407772c-4a76-4e59-9bb0-998b3f22383b

(8) un réseau d’approvisionnement en électricité qui utilise la technologie de communication numérique pour détecter et réagir aux changements d’usage locaux.

(9) https://www.weg.net/institutional/FR/fr/news/corporate/consistent-growth-supported-by-demand-for-renewable-energy-and-international-expansion

(10) https://www.siemens-energy.com/global/en/offerings/decarbonization-products-solutions.html

(11) https://www.siemens-energy.com/global/en/offerings/power-transmission/portfolio/transformers.html

(12) https://www.yadea.com/

(13) https://www.prnewswire.com/news-releases/yadea-unveils-the-guanneng-3-with-breakthrough-long-battery-life-301576616.html

(14) https://renewablesnow.com/news/huawei-sungrow-control-44-of-pv-inverter-market-in-2021-791023/

Important :

Veuillez noter que les sociétés mentionnées dans cet article font partie des portefeuilles de Candriam au moment de la rédaction du présent document.

Disclaimer

Ce document commercial est publié pour information uniquement, il ne constitue pas une offre d'achat ou de vente d'instruments financiers, ni un conseil en investissement et ne confirme aucune transaction, sauf convention contraire expresse. Bien que Candriam sélectionne soigneusement les données et sources utilisées, des erreurs ou omissions ne peuvent pas être exclues a priori. Candriam ne peut être tenue responsable de dommages directs ou indirects résultant de l'utilisation de ce document. Les droits de propriété intellectuelle de Candriam doivent être respectés à tout moment ; le contenu de ce document ne peut être reproduit sans accord écrit préalable.

Candriam recommande aux investisseurs de consulter sur son site www.candriam.com les informations clés pour l’investisseur, le prospectus et tout autre information pertinente avant d'investir dans un de ses fonds y inclue la valeur liquidative des fonds. Ces informations sont disponibles en anglais ou dans une langue nationale pour chaque pays où le fonds est autorisé à la commercialisation.