Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

À titre individuel ou réunis au sein de coalitions, par le biais du dialogue avec les dirigeants, du vote en assemblée générale et même du dépôt de résolutions, des investisseurs de plus en plus soucieux d’influencer de manière positive les pratiques des entreprises - et/ou simplement conscients de la matérialité financière de l’ESG - interpellent désormais régulièrement ces dernières sur des sujets aussi variés que le changement climatique, l’égalité hommesfemmes ou la transparence dans la publication de données extra-financières.

Mais ces démarches sont-elles réellement efficaces, en particulier lorsqu’elles se heurtent encore si fréquemment à des intérêts contraires et souvent court-termistes, voire à une réglementation contraignante ? L’actionnaire peut-il être l’un des principaux moteurs de la transition nécessaire des grands groupes ? Éléments de réponse dans ce numéro Investir Durable #5.