Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Dossiers

ODD dans l’immobilier : les clés de l’application concrète

©Giancarlo Liguori/Shutterstock

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) viennent de fêter leurs quatre ans d’exis- tence. Dans l’immobilier, l’intérêt pour ce cadre international d’analyse et de reporting porté par les Nations Unies ne cesse de croître. La prise en compte de ces objectifs de durabilité constitue une réelle opportunité de création de valeur économique, ainsi qu’un levier clé d’accélération de la transition durable pour les acteurs du secteur, et ce, tout au long de la chaîne de valeur. Encore faut-il décliner ce cadre d’analyse macro en une approche actionnable au niveau opérationnel.

Si elles n’occupent que 3 % de la masse continentale mondiale, les villes produisent plus de 70 % de ses émissions de dioxyde de carbone et consomment entre 60 à 80 % de l’énergie mondiale. L’industrie immobilière porte donc une responsabilité cruciale dans l’atteinte des 17 objectifs rassemblés par les Etats membres des Nations Unies dans l’Agenda 2030.

Dédié à la transition vers des villes et établissements humains ouverts à tous, sûrs, résilients et durables, l’ODD 11 « Villes et communautés durables » s’adresse même directement aux acteurs du développement urbain. Les ODD permettent de répondre à trois objectifs généraux : éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes et dans tous les pays, réduire les inégalités et lutter contre les changements climatiques. Il est aisé de se sentir dépassé par ce cadre d’analyse global au sein d’une organisation. Pourtant, l’atteinte des ODD représente une opportunité économique à ne pas manquer pour le secteur de l’immobilier.

Utiliser les Objectifs de Développement Durable pour accélérer concrètement la transition immobilière et urbaine durable

Dans son rapport de 2019, le Global Real Estate Sustainability Benchmark (GRESB) note que les ODD sont devenus un point de référence utile pour guider les intentions de ses membres investisseurs et mesurer l'im- pact de leurs investissements. L’organisme de reporting extra-financier a aussi analysé quels sont les ODD les plus matériels pour le secteur de l’immobilier : le rapport conclut que les ODD n°3, 5, 6, 7, 8, 9, 11, 12, 15 et 17 sont les plus matériels pour le secteur, en particulier les ODD « bien-être et santé », « changement climatique » et « communautés et villes durables ».

Comment se lancer dans la déclinaison opérationnelle des ODD ?

A partir de cette étude, un bon point de départ pour intégrer les ODD à ses opérations immobilières est de définir une ou plusieurs méthodologies d’application. Green Soluce a identifié quatre bonnes pratiques récurrentes sur le marché immobilier :

Lier stratégie RSE et ODD

Les acteurs peuvent choisir d’établir un tableau de correspondance entre leur plan d’actions RSE, si celui-ci est déjà défini, et les ODD auxquels ils contribuent.

Il est également envisageable de refondre ses domaines d’action RSE à partir des ODD jugés pertinents pour son activité, qui deviennent alors les piliers de la feuille de route de l’entreprise.

Hiérarchiser les ODD pertinents

Une fois les objectifs prioritaires identifiés sur lesquels l’entreprise souhaite se positionner comme leader, l’entreprise peut choisir de les hiérarchiser pour rendre son engagement d’autant plus lisible au regard des ODD : combattre le changement climatique ou améliorer la santé et le bien-être des utilisateurs des immeubles. Cette hiérarchisation peut également s’effectuer en fonction de plusieurs niveaux de contribution aux ODD, par exemple ceux liés au cœur de métier et ceux liés aux activités annexes.

Utiliser les ODD dans le cadre de sa démarche d’innovation au service de nouveaux modèles d’affaires

L’intégration opérationnelle des ODD nécessite une analyse des externalités positives et négatives des ODD, ainsi que des opportunités offertes et des risques courus à ne pas les prendre en compte. Ce travail est l’occasion idéale pour développer des services responsables et novateurs, et ainsi, contribuer à faire évoluer son modèle d’affaires.

• Communiquer son impact sur les ODD

Pour éviter que les ODD ne deviennent la chasse gardée du département RSE, une communication interne partagée au sein de l’entreprise est primordiale : des séances de sensibilisation / formation via des matinées thématiques régulières sont un bon moyen de créer une acceptation commune des enjeux des ODD au sein de branches professionnelles diverses. Communiquer en ex- terne implique de mettre en place des outils de pilotage dédiés et actualisés.

Membre actif du G17 -l’alliance européenne au service du bâtiment durable intégrant les 17 ODD-, Green Soluce propose au quotidien des solutions concrètes et audacieuses aux acteurs de l’écosystème immobilier et urbain pour passer du cadre macro des ODD à un plan d’actions opérationnel : hiérarchiser les ODD importants, décliner les ODD dans des projets RSE, développer de nouveaux services en lien avec eux, les intégrer aux critères d’investissement ou se servir des ODD comme indicateurs de reporting d’impact... De nombreuses options sont possibles et pertinentes. Osez et lancez-vous dans l’aventure de la déclinaison concrète et opérationnelle des Objectifs de Développement Durable ! Nous sommes convaincus de l’importance et de l’accessibilité de ce référentiel pour faciliter et accélérer ensemble la transition durable et inclusive des villes.

Par Ella Etienne-Denoy, Directrice Générale et Associée, Green Soluce

 

 

Retrouvez l'intégralité d'Investir Durable #4, le magazine de la finance durable. 

Retrouvez la version en ligne d'Investir Durable #4.

 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.