Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Analyses

Un fonds ISR pour investir sur l'égalité des sexes

Soliane Varlet, gérante du fonds Mirova Women Leaders Equity
D.R

Lancé en 2019, le fonds Mirova Women Leaders Equity Fund prête une attention toute particulière à la mixité et à la parité au sein des entreprises, explique sa gérante, Soliane Varlet. 

Quel fonds ? 

Mirova Women Leaders Equity Fund est un fonds global ISR qui a été lancé il y a un peu plus d’un an, en mars 2019. Il  vient enrichir l’offre de Mirova de fonds à impact social, puisqu’en plus de l’approche ISR commune à l’ensemble de notre gamme, il se concentre particulièrement sur l’enjeu de l’égalité femmes- hommes au sein de l’entreprise. Ce fonds a un double objectif de performance financière et d’impact social et environnemental.

Quelle stratégie d'investissement ?

Nous cherchons à identifier les entreprises qui favorisent l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Dans nos critères de sélection, nous nous sommes concentrés sur la présence des femmes dans les hautes instances dirigeantes. Selon nous, cet élément est la meilleure illustration de l’engagement d’une entreprise vis-a-vis de l’égalité femmes hommes. C’est aussi un facteur déterminant d’une plus grande mixité, une femme directrice générale ayant, par exemple, deux fois plus de chance qu’un homme de choisir une femme directrice financière.

Notre approche d’investissement s’appuie sur 3 critères, et nous ne retenons dans l’univers d’investissement que les entreprises qui remplissent au moins l’un de ces trois critères. Le premier est d’avoir au moins 30 % de femmes au sein du comité exécutif, ce qui se compare à une moyenne de 13 % dans les grandes entreprises cotées du MSCI World en 2019. Le second critère est d’avoir une femme directrice générale ou directrice financière. Le troisième consiste à avoir une représentation équilibrée entre les femmes au sein de l’effectif total et les femmes au sein du comité exécutif, ce qui montre que les femmes progressent dans la hiérarchie. Evidemment, nous ne nous limitons pas à ces critères quantitatifs quand nous choisissons les valeurs : nous procédons également à une évaluation qualitative approfondie des initiatives en matière de parité pour accélérer l’accès des femmes aux postes de direction.

En complément de cette analyse spécifique dédiée à l’égalité femmes-hommes, nous réalisons, comme pour l’ensemble de nos fonds, une analyse ISR des valeurs, ainsi qu’une analyse financière.

Quel type de valeurs ? 

Nous cherchons à investir dans des sociétés qui apportent des solutions aux enjeux de développement durable, et/ ou qui vont contribuer de façon spécifique à l’atteinte d’un ou plusieurs des objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU. Cela est valable pour l’ensemble de nos fonds. Les critères de sélection du fonds Mirova Women Leaders Equity Fund n’induisent pas de biais supplémentaires forts. Au final, nous avons donc un univers d’investissement et un portefeuille diversifié, que ce soit en termes géographique ou sectoriel.

Le secteur de la technologie, par exemple, qui est plutôt majoritairement "masculin", est bien représenté dans notre fonds. Car s’il est vrai qu’il y a moins de femmes que d’hommes dans les effectifs globaux, nous observons en revanche une belle homothétie entre les femmes au sein de l’effectif global et les femmes au sein des instances dirigeantes. Ce sont donc des sociétés qui offrent des trajectoires de carrières pour les femmes de la même façon que pour les hommes. A titre d’illustration, une société comme Adobe a 32 % de femmes dans ses effectifs et 30 % au sein du comité executif. La parité salariale est atteinte depuis 2018 dans près de 40 pays, et l’entreprise a également mis en place des programmes et des initiatives qui permettent de créer un vivier de talents et un équilibre entre vie professionnelle et vie privée (structures de garde d’enfants, un congé parental payé de longue durée, des horaires flexibles…)

Au sein de notre portefeuille, nous avons également sélectionné des valeurs du secteur des énergies renouvelables comme Orsted, Vestas Wind Systems ou encore Sunrun. Sunrun est une entreprise spécialisée dans l’installation et la maintenance de panneaux solaires pour des particuliers ainsi que dans la vente de batteries de stockage d’énergie solaire aux Etats-Unis uniquement. Elle contribue fortement à rendre l’énergie renouvelable accessible au plus grand nombre et accélère ainsi la transition vers un système énergétique plus durable. Sunrun a été co-fondé et est dirigé par une femme, et a plus de 40 % de femmes au sein du comité exécutif. C’est une société qui assure l’égalité salariale, et qui propose 10 semaines de congé parental pour les femmes et les hommes.

Quels objectifs d'impact ? 

Au travers de notre stratégie, nous cherchons à répondre à un enjeu social majeur :  l’égalité entre les sexes. C’est d’ailleurs un objectif de développement durable à part entière selon les Nations Unies qui le désigne sous l’Objectif de Développement Durable n°5. Et si, au sein de l’entreprise, la sous-représentation des femmes est un enjeu d’égalité et d’équité, c’est également un enjeu de performance opérationnelle, organisationnelle et financière. Au sein d’une entreprise, une meilleure prise en compte de ces sujets peut permettre par exemple de sécuriser un vivier de talents, de booster l’innovation ou encore d’améliorer la prise de décisions.

L’impact commence pour nous dès la sélection des entreprises avec des critères extrêmement exigeants. Pour nous, il est également essentiel de mettre l’accent sur l’engagement. Au sein de Mirova, nous avons mis en place une politique d’engagement forte avec les entreprises dans lesquelles nous investissons sur les aspects Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance. Cette politique a d’ailleurs été renforcée sur l’ensemble de notre activité avec notre nouvelle stratégie sur les pratiques des entreprises en matière d’égalité femmes-hommes. Enfin, nous avons  mis en place un partenariat avec ONU Femmes France, l'organisation des Nations Unies consacrée à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes. Une partie des frais de gestion du fonds est reversée à ce comité pour financer des projets portés par des femmes partout dans le monde, mais surtout dans des pays en voie de développement. Cette démarche vient ainsi compléter la stratégie d’investissement du fonds.

Quelle performance financière ?

Notre objectif est avant tout d’obtenir une performance financière supérieure à celle des marchés. Pour ce faire, nous avons une approche fondamentale, de long terme et de conviction (environ 50 titres en portefeuille). Le taux de rotation du portefeuille est faible, l’idée est vraiment d’accompagner les entreprises et d’instaurer un dialogue sur du long terme.

La stratégie se comporte bien depuis le lancement : cela s’explique à la fois par la sélection de valeurs et par l’allocation sectorielle. En ce qui concerne la sélection, nous sommes positionnés sur des valeurs qui apportent des réponses aux enjeux du développement durable et qui vont donc bénéficier de perspectives de croissance structurelle forte. En ce qui concerne l’allocation sectorielle, nous ne sommes pas exposés au secteur pétrolier, qui a récemment largement pâti de la crise. Nous sommes sous-exposés à des secteurs très touchés par la crise du Coronavirus comme les loisirs et les voyages. Enfin, nous sommes sous-exposés au secteur financier.

Quelles perspectives ?

Nous n’envisageons pas de changement de positionnement drastique, car nous avons choisi de construire notre portefeuille avec une optique de long terme. En revanche, nous profitons de cette période chahutée et plus volatile pour investir dans des sociétés que nous jugions survalorisées il y a encore quelques mois.

Nous souhaitons convaincre les entreprises, mais aussi nos pairs, de l’importance des critères de diversité dans la sélection d’entreprises. Nous aimerions voir plus de transparence et de communication sur les sujets de diversité au sein de l’entreprise. L’accès aux données est encore un véritable enjeu…

Quels investisseurs ?

Le fonds est accessible à tout type d’investisseurs :particuliers, institutionnels, fonds de pension… Tous ceux qui veulent concilier sens et performance !

Quelle place dans une allocation ? 

Nous sommes aujourd’hui plutôt dans une optique de diversification, sûrement car le fonds est encore récent. L’objectif est qu’il devienne central dans les allocations. Cela se fera par une prise de conscience grandissante de l’importance des enjeux sociaux mais également par la performance.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.