Finance

Le réchauffement climatique pourrait coûter 7,22 % au PIB mondial d'ici 2100

©Roschetzky Photography/Shutterstock

Selon un rapport du National Bureau of Economic Research publié récemment, la hausse de la production réelle par habitant pourrait être affectée négativement d’ici 2100.

Avec un panel de 174 pays et sur la base de données cumulées entre 1960 à 2014, le rapport du National Bureau of Economic Research (NBER), organisme indépendant basé aux États-Unis, conclut que les effets du changement climatique pourraient avoir un impact négatif conséquent et durable sur la productivité dans un certain nombre de secteurs économiques. Les auteurs indiquent "qu’en l’absence de politiques d’atténuations", une élévation de la température mondiale de 0,04 degré par an réduirait drastiquement le PIB réel mondial par habitant. A hauteur de 7,22 % d’ici à 2100. Pour les États-Unis, le changement climatique pourrait coûter jusqu’à 10,5 % de son PIB selon The Washington Post.

Dans le cas où les les pays parviendraient à limiter l’augmentation de la température à 0,01 degré, en accord avec les objectifs de l’Accord de Paris de 2015, les auteurs montrent que "la perte serait sensiblement réduite à 1,07 %". En revanche, ces derniers signalent également que ces effets varient fortement d’un pays à l’autre.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.