Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Finance

Finance solidaire : une nouvelle plateforme au service de la solidarité internationale

© ronstik/ Shutterstock

"Cette plateforme inédite et pédagogique vise à sensibiliser le grand public et l’inciter à soutenir la solidarité internationale grâce à son épargne", précise Finansol dans un communiqué.  

L’association Finansol a lancé jeudi 21 mars 2019, avec le soutien de l’Agence Française de Développement (AFD), une nouvelle plateforme web destinée à promouvoir la finance solidaire "au service de la solidarité internationale". Elle permettra aux internautes de découvrir les projets financés grâce à l'épargne solidaire et d'agir directement en devenant épargnant solidaire, grâce à une liste des placements labellisés Finansol répertoriés sur la plateforme. "Le nouveau site Internet doit servir précisément l’objectif de visibilité : présenter au grand public comment un tissu économique et social plus équitable et plus écologique peut être renforcé dans les pays en développement, montrer comment le désir de solidarité des épargnants au Nord peut rencontrer les besoins économiques des acteurs du Sud", a expliqué dans un communiqué Pierre Salignon, responsable à l’AFD.

"Depuis plus de 30 ans, la finance solidaire contribue activement au financement de la solidarité internationale en mettant en relation les épargnants avec des projets solidaires à travers le monde ", lit-on dans le communiqué. Selon Finansol, plus de 33 millions d’euros de financement solidaire ont été orientés vers la solidarité internationale en 2017, et 1,43 million d’euros ont été versés à des associations de solidarité internationale la même année. "La finance solidaire comporte depuis ses origines une composante dédiée à l’aide au développement du Sud, qui s’inscrit de manière plus large dans la politique française d’aide au développement. Elle permet aux acteurs de la société civile de prendre leur destin en main, en apportant des financements à des projets collectifs [...] ou à la création d’entreprises individuelles", a expliqué Frédéric Tiberghien, président de Finansol.