Finance

Ecofi Investissements lance un nouveau fonds pour le climat

©whiteMocca/Shutterstock

La société de gestion a annoncé la semaine dernière le lancement d'Ecofi Agir pour le Climat, un fonds multi-actifs ISR et solidaire, avec des parts de partage, "pour répondre à l’urgence de la transition écologique et énergétique". Quatre questions à Olivier Ken, son gérant. 

Quelle est la genèse du fonds ? 

Ecofi Agir pour le Climat a été lancé pour répondre à l’urgence de la transition écologique et énergétique. Auparavant investi sur le développement durable de manière large (sous le nom de Ecofi Agir Développement Durable), nous avons souhaité recentrer la thématique et donner la priorité aux émetteurs dont l’activité entre dans le champ de la transition énergétique et écologique, c’est-à-dire concourant à une "croissance verte". Ceci dans la suite de la COP21 avec les exigences de l’Accord de Paris, confirmées il y a quelques jours lors de la COP24, avec l’objectif de limiter le réchauffement climatique sous les 2°C d’ici 2100.

Cette évolution de stratégie nous permet d’avoir deux fonds thématiques différents à proposer à nos clients : un fonds "pur" climat, Ecofi Agir pour le Climat, et un fonds autour de la croissance de demain, avec six thématiques d’investissement sur l’Homme et son environnement : Ecofi Enjeux Futurs.

Comment est construit le portefeuille ?

La priorité est donnée aux émetteurs dont l’activité entre dans le champ de la transition énergétique et écologique (les "éco-activités"). Celles-ci sont définies comme étant des "activités qui produisent des biens et services ayant pour finalité la protection de l’environnement ou la gestion des ressources naturelles, c’est-à-dire destinées à mesurer, prévenir, limiter ou corriger les dommages environnementaux à l’eau, l’air et le sol et les problèmes relatifs aux déchets, aux bruits et aux écosystèmes pour le bien-être de l’Homme" (définition internationale de l’OCDE et de l’Eurostat).

Sont exclues du périmètre d’investissement, les sociétés dont l’activité relève de :

  • l’exploration-production et de l’exploitation de combustibles fossiles ;
  • l’ensemble de la filière nucléaire, c’est-à-dire les activités suivantes : extraction de l'uranium, concentration, raffinage, conversion et enrichissement de l'uranium, fabrication d'assemblages de combustibles nucléaires, construction et exploitation de réacteurs nucléaires, traitement des combustibles nucléaires usés, démantèlement nucléaire et gestion des déchets radioactifs.

Le FCP devra également respecter les limites suivantes dans la sélection des émetteurs :

  • les émetteurs réalisant plus de 50 % de leur chiffre d’affaires dans les éco-activités doivent représenter 20 % minimum de l’actif net du FCP ;
  • les émetteurs réalisant moins de 10 % de leur chiffre d’affaires dans les éco-activités doivent représenter 25 % maximum de l’actif net.

Comment fonctionnent les parts de partage ?

Deux parts de partage ont été créées : "CCFD-Terre Solidaire Faim & Climat" et "Fondation Terre Solidaire – Transition pour le climat". Ces parts peuvent verser jusqu’à la moitié des sommes distribuables sous forme d’un don en espèces aux organismes caritatifs partenaires, soit, pour Ecofi Agir pour le Climat, le CCFD-Terre Solidaire, pour financer des actions de solidarité. La fiscalité appliquée est alors celle du don, qui est susceptible d’ouvrir droit à une réduction d’impôt selon les modalités prévues au Code général des impôts.

Quel est l'objectif de gestion ?

Le FCP est géré dans l’optique de procurer, sur un horizon de placement de cinq ans, une optimisation de la performance d’un portefeuille géré discrétionnairement sur le thème de la transition énergétique et écologique et selon une approche ISR. Il ne sera pas géré en fonction d’un indicateur de référence. En revanche, ses performances pourront être comparées a posteriori à celle de l’indice composite suivant : 75 % du MSCI EUROPE TR converti en euros (cours de clôture et dividendes réinvestis) (code Bloomberg : M7EU Index) + 25 % EONIA capitalisé OIS (code Bloomberg : EONCAPL7 Index).