Finance

Climate Emergency Fund : un fonds pour financer la désobéissance civile

©Rupert Rivett/Shutterstock

À l'initiative de Trevor Neilson, investisseur américain, un nouveau fonds a été lancé depuis le début du mois de juillet : le Climate Emergency Fund. Son objectif ? Financer la désobéissance civile pour le climat.

"Notre planète est en péril. Nous sommes confrontés à une crise existentielle qui appelle une réponse urgente" annonce le site internet du fonds. Lancé au début du mois de juillet par Trevor Neilson, investisseur américain, le Climate Emergency Fund (CEF) cherche à soutenir "les activistes individuels et les organisations œuvrant pour sensibiliser le public à la menace du changement climatique" par le biais d'actions non-violentes. Ce fonds a été, en partie, inspiré par le groupe d’activistes Extinction Rebellion qui a organisé d’importantes manifestations dans le centre de Londres au mois de mai dernier, poussant le parlement britannique à déclarer l'urgence climatique. 

À l’heure actuelle, ce nouveau fonds a déjà récolté environ 600 000 dollars qui ont été redistribués à différents mouvements américains comme le groupe The Climate Mobilization et les groupes Extinction Rebellion de New York et de Los Angeles. Par ailleurs, il est également associé au Robert F. Kennedy Center for Justice and Human Rights afin de fournir une protection juridique aux militants de ces mouvements radicaux.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.