Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Zoom sur : la biomasse, une alternative renouvelable aux énergies fossiles

La biomasse est la troisième énergie renouvelable dans le monde derrière l’éolien et l’hydraulique.
©nostal6ie/Shutterstock

L’énergie biomasse puise sa source dans les déchets organiques et ménagers. Celle-ci se repose sur la récupération et la combustion pour produire de l’électricité. Mais qu’est-ce qui la différencie des énergies fossiles ? 

Bois et déchets ménagers sont une précieuse source d’énergie. L’électricité d’origine biomasse est renouvelable et dépend directement du cycle de vie de la matière vivante végétale et animale. Elle provient de l’agriculture, des forêts, de la distribution agroalimentaire ou des ménages. Celle-ci produit de l’énergie pour différents usages : la chaleur, l’électricité, le biogaz ou les biocarburants. 

Elle fait partie de la catégorie des bioénergies. Ce terme regroupe l'ensemble des énergies produites à partir des matières organiques et des déchets : biomasse, biogaz, déchets de papeteries, déchets ménagers renouvelables et non renouvelables.

Retrouvez notre dossier complet : Tout pour comprendre les énergies renouvelables, en partenariat avec Planète OUI

L’électricité produite par la biomasse est issue de la chaleur dégagée par l’incinération des matières solides comme le bois. Deux procédés se distinguent. D’abord la biomasse par combustion des déchets qui produit de la chaleur, de l’électricité ou par cogénération en produisant les deux formes simultanément. Ensuite la biomasse par méthanisation, qui brûle le biogaz qui est un gaz renouvelable issu des déchets ménagers et du fumier par le processus naturel de fermentation. 

Un faible rendement énergétique 

La biomasse est la troisième énergie renouvelable dans le monde derrière l’éolien et l’hydraulique. Malgré son potentiel, elle est principalement utilisée pour la chaleur et son rendement dans l’électricité reste faible. 

En France, le parc des bioénergies a atteint 2,1 Gigawatts (GW) en 2019, soit une augmentation de 3,7 % par rapport à fin 2018. Cette progression est contrebalancée par sa faible contribution dans la production énergétique. Le bilan électrique de 2019 publié par le RTE, précise que dans son ensemble, la catégorie des bioénergies a produit 9,9 Térawattheures (TWh), soit 1,8 % du mix énergétique. Le rapport indique également que la part des biomasses dans cette catégorie est en baisse de 0,8 % par rapport à 2018. 

Entre avantages et inconvénients 

Même si le principe de cette énergie repose sur la combustion, la biomasse émet peu de CO2 par rapport aux énergies fossiles et n’a pas d’impact en termes de gaz à effet de serre. En effet, les émissions de CO2 rejetées sont absorbées par les végétaux qui sont en train de pousser. Elle a également l’avantage d’être une ressource locale et abondante grâce à la revalorisation des déchets issus de l’activité humaine comme l’agriculture. 

Cependant, cette énergie renouvelable a son lot d’inconvénients. Le bois issu des arbres occupe aussi une part importante de la biomasse. L’emploi excessif de cette ressource naturelle peut provoquer la déforestation.

Ainsi, cette énergie ne peut être considérée comme étant propre et renouvelable que si la matière première (bois et végétaux) qu’elle exploite est bien renouvelée pour garder cet équilibre environnemental. Pour une gestion durable du bois, l’Office national des forêts (ONF) et le label PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) ont pour mission de garantir au consommateur que le produit acheté est issu des sources responsables et durables.

En partenariat avec Planète OUI.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, pré-commandez notre guide « La transition écologique Made in France » à tarif préférentiel jusqu’au 27 octobre sur Ulule.

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour consommer 100 % local et responsable !

Pour en savoir plus et pré-commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs