Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

Turquie : des niches chauffées à l'énergie solaire pour accueillir les chiens errants

©

Deux jeunes lycéens ont eu l'idée de créer des niches chauffées à l'énergie solaire pour accueillir les chiens qui errent dans les rues d'Istanbul en hiver. 

C'est en constatant le nombre important de chiens errants présents dans la cour de leur établissement que deux jeunes lycéens, Oğuz Özgür et Ahmet Ercan Kaya se sont lancés dans ce projet de niche chauffante solaire. Tous deux étudiants au lycée artistique Ahmet Yakupoglu dans la province du Kütahyan, ils ont développé - avec l’aide de leur professeur de biologie, Muzaffer Efe - un abri dont le toit est équipé de panneaux solaires qui stockent l’énergie dans une batterie. Cette énergie sert par la suite à chauffer un tapis de sol destiné à accueillir nos amis à quatre pattes durant l’hiver - période durant laquelle la température ne dépasse pas en moyenne les 5 °C. Cette construction n'a pas été très coûteuse, elle a nécessité la somme de 100 Lires turques - ce qui représente environ 17 euros.

Istanbul est connue pour le nombre important d’animaux errants dans ses rues : environ 130 000 chiens et 165 000 chats, d'après Géo. De multiples initiatives sont mises en place par la mairie mais également par des associations pour leur venir en aide. Les habitants ont pour habitude de laisser gamelles et abris sur les trottoirs à destination des animaux vagabonds. Cette empathie envers les chats et chiens errants pourrait venir en partie, selon Mine Yildrin, doctorante à la New School for Social Research de New York, "de la tradition islamique et en partie de la structuration de l’espace public sous l’empire Ottoman".