Environnement

Pollution lumineuse : les enseignes devront éteindre la lumière la nuit

©Triff/Shutterstock

Depuis dimanche soir, les enseignes françaises et les bâtiments publics sont obligés de limiter leur pollution lumineuse la nuit.

Les amoureux des étoiles ont de quoi se réjouir. L'arrêté du 25 janvier 2013, appliqué depuis le 1er juillet 2018, va permettre une réduction de la pollution lumineuse mais surtout des coûts en énergie. Selon le Ministère de l’Écologie, c'est l'émission de "plus de 250 000 tonnes de CO2" qui pourrait être évité pour "une économie de 200 millions d'euros".

De nouvelles restrictions pour les entreprises

Concrètement, les illuminations des façades ou les éclairages des vitrines devront être au minimum suspendus entre 1 heures et 7 heures du matin. Les entreprises devront également éteindre leurs locaux une heure après la fin de leur activité ou au plus tard à une heure du matin. Les bâtiments résidentiels et l'éclairage public ne sont pas concernés pas cette mesure. D'autres exceptions pourraient être accordées après validation par la préfecture.

Les contrevenants à cet arrêté pourront se voir couper le courant et risqueront une amende d'un maximum de 750 euros. Une punition pas si sévère donc mais qui suffira peut être à changer les habitudes de certaines entreprises.

A lire aussi
Commentaires
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.