QUESTION DU JOUR

À Paris, les règles de tri se simplifient !

©GARO / PHANIE / AFP

Fini le casse-tête chinois devant la poubelle de recyclage à Paris. Alors que jusqu'à présent, seuls les bouteilles et les flacons en plastique pouvaient être déposés dans le bac jaune auprès des emballages en métal, en papier et en carton, la donne change en 2019. Tous les autres emballages peuvent désormais y être jetés, non seulement dans la capitale mais aussi en Seine-Saint-Denis et en Essonne.  

Que met-on désormais dans le bac jaune à Paris ? La Mairie dresse une liste assez claire sur son site. Il s'agit de tous les cartons, y compris souillés comme les cartons à pizza (mais vides de restes), des bouteilles et flacons en plastique en tous genres, et désormais de TOUS les autres emballages en plastique : "barquettes en polystyrène, pots de yaourt, films alimentaires, sacs plastique, tubes de produits cosmétiques..." Quant aux bouchons et aux couvercles, ils sont acceptés mais idéalement bien vissés. 

Côté métal, on y met les boîtes de conserve, les canettes, les bombes aérosol, les barquettes de métal, et désormais "tous les petits emballages métalliques : gourdes de compote, capsules de café, plaquettes de médicaments (vides), paquets de chips, sachets de surgelés, couvercles de bocaux, capsules de bouteilles, papier aluminium..." Enfin, presque TOUS les papiers, y compris les magazines (mais pas le papier-toilette ni les essuie-tout, les mouchoirs et les serviettes en papier). Il faut aussi penser à bien les jeter en vrac.

La mairie précise que les centres de tri du SYCTOM, qui "traite et valorise les déchets ménagers des 5,7 millions d'habitants des 84 communes adhérentes dont Paris", disposent des équipements nécessaires au traitement de ces nouvelles matières. On ne peut par contre plus jeter ses petits appareils électroménagers comme les sèche-cheveux dans le bac jaune, ceux-ci doivent faire l'objet d'une collecte spécifique. 

Selon les chiffres de Citeo relayés par 20 Minutes, "en 2017, un Français a trié en moyenne sur l’année 17,6 kg d’emballages légers", contre "9,79 kg dans la capitale". Pour les Parisiens qui ne disposent pas de bac jaune, la mairie déploie peu à peu des stations Trilib' dans la ville. L'extension des consignes devrait être généralisée à toute la France d'ici 2022. 

On a adopté cette extension des consignes de tri pour que les gens arrêtent de se poser des questions, hésitent et finissent, dans le doute, par mettre le déchet dans le bac vert", a indiqué à 20 Minutes Paul Simondon, adjoint chargé de la propreté à la mairie de Paris.


Les règles de tri de votre commune vous paraissent-elles claires ?

Choix