ID d'ailleurs

Pakistan : un four à briques qui consomme et pollue moins

©garyyim/Shutterstock

Le 24 décembre, un nouveau four à briques qui rejette moins de dioxyde de carbone a été inauguré à l'est du Pakistan.

Il permettrait de "réduire la consommation de charbon de 40 %" selon son propriétaire Muhammad Khalid Umar. Le premier four à briques de la province pakistanaise du Punjab à utiliser la technologie zig-zag a été inauguré le lundi 24 décembre, rapporte The Express Tribune. Selon Umar Ghouri, ce type d'installation n'émettrait que de la fumée blanche. Cette dernière serait sans danger pour la santé contrairement à la fumée noire émise par les fours traditionnels qui cause de nombreux problèmes de santé publique.

Le projet a coûté près de "10 millions de roupies pakistanaises" et serait capable de produire "plus de 700 000 briques en même temps". Concrètement, le tuyau du four qui permet la circulation de l'air chaud est construit en forme de zig-zag au lieu de l'habituelle ligne droite. Cette particularité permettrait "un meilleur transfert de la chaleur", une combustion plus complète et donc moins de rejets de dioxyde de carbone.

D'autres fabricants de briques devraient bientôt suivre l'exemple de Muhammad Khalid Umar. En effet, le 27 octobre, le gouvernement du Punjab a temporairement interdit l'utilisation des fours à briques traditionnels pour tenter de réduire la pollution et améliorer la qualité de l'air de la région.