Environnement

L'agroécologie pourrait subvenir aux besoins de tous les Européens

©ValentinValkov/Shutterstock

Selon une étude de l'Institut du développement durable et des relations internationales parue jeudi 13 septembre, l'agroécologie pourrait suffire à nourrir l'intégralité du continent européen.

L'agroécologie pourrait permettre d'offrir "une alimentation durable pour 350 millions d'Européens", selon une étude de l'Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) parue le 13 septembre. Pour rappel, l'agroécologie consiste à repenser les pratiques agricoles actuelles de manière à réduire l'impact négatif du secteur sur l'environnement.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont créé le scénario "Ten years for agroecology", ou "Tyfa". D'après celui-ci, l'agroécologie réussira à nourrir l'Europe d'ici 2050, et ce malgré une "baisse induite de la production de 35 % par rapport à 2010 (en kilocalories)". Les chercheurs prévoient que cette baisse de production soit compensée par une baisse de la surconsommation alimentaire, de viande notamment. Ils partent du constat que "les régimes alimentaires européens, de plus en plus déséquilibrés et trop riches, notamment en produits animaux, contribuent à l’augmentation de l’obésité, du diabète et des maladies cardio-vasculaires". Selon l'étude, une généralisation de l'agroécologie, en plus de permettre à tous les Européens de manger plus sainement, réduirait également de 45 % les émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole européen.