Environnement

Europe : la fin de l'huile de palme dans les biocarburants d'ici 2030

©Aisyaqilumaranas/Shutterstock

Dans le cadre d'une réforme sur les énergies renouvelables, le Parlement européen a voté en faveur de l'interdiction de l'huile de palme dans les biocarburants d'ici 2030.

La semaine dernière, les agriculteurs protestaient contre l'importation massive d'huile de palme pour les biocarburants en bloquant les raffineries françaises. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le Parlement européen a fait un petit pas en avant, et voté en faveur de l'interdiction totale de l'utilisation d'huile de palme dans les biocarburants, d'ici 2030

Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'un projet de loi sur les énergies renouvelables dans les transports, avec un objectif de 14 % d'ici douze ans. À partir de 2023, les biocarburants à fortes émissions seront éliminés progressivement, notamment ceux à base d'huile de palme, ou encore de soja

Une avancée "timide" selon les ONG

Selon les ONG, c'est une avancée "timide". Greenpeace souligne dans un communiqué que l'échéance, fixée à 2030, est trop lointaine puisque "des millions d’hectares de forêts tropicales essentielles pour la régulation du climat auront disparu entre temps".