Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Déforestation : entre 2004 et 2017, 43 millions d’hectares de forêts disparus 

L'agriculture intensive ou encore les projets miniers sont entre autres responsables de la destruction des forêts.
© Philippe T./WWF-France

Selon un nouveau rapport de la WWF, le monde a perdu quelque 43 millions d’hectares de ses forêts entre 2004 et 2017. En cause notamment, l’expansion des surfaces agricoles. 

L'équivalent de 80 % de la superficie de l'Hexagone a disparu. Selon le dernier rapport de l'ONG WWF, publié ce 13 janvier, 43 millions d'hectares de forêts "ont été perdus entre 2004 et 2017". Elle a identifié 24 zones qui concentrent plus de la moitié de la déforestation du monde entier et révèle également que 45 % des forêts encore en état sont pour leur part "dégradées". En cause notamment, l'expansion des surfaces agricoles ces dernières années. 

L'Amérique latine, l'Afrique et l'Asie-Pacifique concentrent 52 % des espaces déforestés

Sur ces 24 zones déforestées identifiées par l'ONG, 9 d'entre elles se situent en Amérique latine, 8 en Afrique et 7 en Asie-Pacifique. Ces territoires concentrent 52 % de la déforestation totale de la planète. 

Globalement, l'agriculture intensive en serait la cause principale. C'est notamment la culture du soja sur ces territoires - et par extension l'élevage bovin dans son ensemble -, destinée aux marchés internationaux qui pose problème. Mais d'autres facteurs ont également été identifiés par WWF, comme l'exploitation minière dans certaines zones. Le projet Montagne d'Or en Guyane française en est un exemple criant. 

Dégradation globale des forêts

Outre ces forêts d'ores et déjà disparues, le rapport précise aussi que 45 % des espaces verts restants sont déjà largement dégradés : capacités de protection des écosystèmes en berne, captation du carbone mise à mal... Et l'année 2019, particulièrement destructrice et marquée par la multiplication des méga-feux, n'aura rien arrangé. L'Australie a par exemple vu brûler 7,3 millions d'hectares de forêts sur son territoire. 

WWF appelle à une réaction urgente

Pour enrayer le phénomène, la WWF appelle les gouvernements internationaux à prendre des mesures d'urgence en concomitance et adaptées aux contextes locaux. "Garantir les droits des population autochtones", "veiller à ce que les chaînes d'approvisionnement des entreprises soient durables", "adopter et soutenir les législations visant à garantir que tous les produits commercialisés soient exempts de déforestation"...

Enfin, l'ONG rappelle la responsabilité de chacun quant à nos habitudes de consommation. Elle souligne notamment l'importance de limiter la part carnée de nos assiettes. "Nous devons nous attaquer rapidement à ce fléau qui repose sur notre modèle de consommation, a commenté Véronique Andrieux, directrice générale de WWF France. Il nous faut désormais passer à l'action pour sauver les écosystèmes naturels dont nous dépendons. Sans forêts vivantes, nous n'aurons pas de planète et d'humains en bonne santé". 

Enfin à l'échelle nationale, la France a adopté en 2018 sa Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI), "mais sa mise en œuvre n’est toujours pas effective deux ans plus tard", selon l'ONG. Alors que l'Union européenne et ses modes de consommation seraient responsables de 10 % de cette déforestation mondiale, WWF et d'autres associations comme Greenpeace, France Nature Environnement (FNE), ont établi une liste, à l'attention des autorités, de 10 actions à mettre en place pour "lutter contre la déforestation importée". "Restreindre l'utilisation des huiles de soja et de palme dans les agrocarburants", "accélérer la transition vers l'autonomie protéique de la France", "prendre des mesures ambitieuses pour réduire la consommation de viande"...

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison » sur notre boutique en ligne !

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs