Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID d'ailleurs

Australie : un robot sous-marin pour protéger les récifs coralliens

©superjoseph/Shutterstock

Des chercheurs de la Queensland University of Technology en Australie ont récemment lancé leur robot sous-marin "Rangerbot". L'appareil est capable de localiser et d'éliminer les étoiles de mer à "couronne d'épines", une espèce qui menace les récifs de la Grande Barrière de Corail. 

Le "Rangerbot" est un robot sous-marin doté de caméras de haute précision qui a été conçu au cours des deux dernières années par les ingénieurs de la Queensland University of Technology . Cette invention a été lancée le 31 août à Townsville et les premiers tests sont réalisés dans la Grande Barrière de Corail, révèle un communiqué. Ce projet a été développé en collaboration avec la Great Barrier Reef Foundation et avec Google, qui a apporté un financement de 750 000 dollars.

Le "Rangerbot", dirigeable au moyen d'une tablette, peut filmer sous l'eau de jour comme de nuit et informer ses opérateurs en temps réel sur la situation des récifs coralliens. Selon le professeur Matthew Dunbabin, co-fondateur du projet, il est capable d'observer "le blanchissement des coraux, la qualité de l'eau, les espèces nuisibles, la pollution et l'envasement". Il ajoute que cela pourrait contribuer à "mieux cartographier des zones sous-marines à des échelles précédemment impossibles".

Une espèce d'étoile de mer dite à "couronne d'épines" (Acanthaster planci), qui se nourrit essentiellement de coraux, menace la biodiversité du célèbre récif australien. L'innovation des chercheurs la Queensland University of Technology pourrait aider à la détruire, grâce à l'injection d'une toxine mortelle. Le robot, spécialement "entraîné" à reconnaître cette espèce, aurait une précision de localisation de 99,4 %.