Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

1000 km à vélo et en kayak pour sauver la Méditerranée

Anaëlle Marot lors d'un ramassage de déchets
© Camille Bosshardt / Projet Azur

Pour protéger la Méditerranée en alertant et sensibilisant sur les dangers du plastique, Anaëlle Marot, présidente de l'association "Tout sur ma Mer" parcourt les côtes à vélo et en kayak avec le projet "Projet Azur".

Cinq cents kilomètres à vélo entre Marseille et Cerbère (Pyrénées-Orientales), puis 500 km en kayak entre Hyères (Var) et Menton (Alpes-Maritimes): d'ici la mi-septembre, Anaëlle Marot aura parcouru toute la façade méditerranéenne française pour alerter sur les ravages du plastique dans la Grande Bleue.

Le parcours de la jeune femme, présidente de l'association "Tout sur ma Mer" qui porte ce projet baptisé "Projet Azur", est jalonné d'étapes au cours desquelles elle organise notamment des collectes de déchets.

Partie de Marseille le 31 mai, elle a achevé son premier trajet à vélo à Cerbère le 5 juillet. "608 kilos de déchets ont été ramassés, dont plus de 8.700 mégots", soulignent les organisateurs du projet dans un communiqué.

Dimanche, elle entamera depuis Hyères la deuxième partie de son trajet, en kayak cette fois-ci. Elle s'arrêtera notamment à Saint-Tropez, Cannes, Antibes ou Nice, avant une arrivée prévue à Menton à la mi-septembre.

Anaëlle Marot en kayak lors d'un ramassage de déchets pour le projet "Projet Azur"

"Nous retrouvons plus de plastique que d'habitude, c'est un fait", commente Anaëlle Marot, citée dans un communiqué transmis à l'AFP. "L'équipe du Projet Azur éditera à la fin des 1.000 km un bilan moral que je remettrais à tous ceux qui voudront m'écouter pour que les règles changent. Nous sommes dans un contexte de réinvention, le tourisme est touché, la nature est touché et l'humain est touché par la crise sanitaire... alors réinventons!"

Chaque année, quelque 9,5 millions de tonnes de plastiques sont déversées en mer, selon des chiffres de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Le WWF avait quant à lui évalué en 2019, à 600.000 tonnes la quantité de plastiques rejetés en Méditerranée, dont 40% en été.

Entre septembre et octobre 2019, le Projet Azur avait déjà récolté quelque 500 kilos de déchets en Méditerranée.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.