Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Entreprises

Entreprise : pourquoi adopter les véhicules électriques ?

©Ernest Ojeh /Unsplash

Certaines entreprises disposent d'une très grande flotte de véhicules de société. Pour les renouveler ou lorsque l'on souhaite acquérir ses premiers véhicules, on peut se poser la question du choix de l'électrique. L'État encourage les professionnels et les particuliers à se procurer des véhicules électriques. Il y a différents avantages à passer à l'électrique pour les entreprises, mais cela demande un certain investissement. 

Les aides de l'État pour la transition

Le prix est toujours un frein à l'achat pour les véhicules électriques, que ce soit pour les particuliers ou les entreprises. Heureusement, le gouvernement met à disposition plusieurs aides comme le bonus écologique qui est aussi valable pour les entreprises. Les entreprises peuvent ainsi recevoir 2000 ou 4000 € selon le prix d'achat des véhicules concernés. Pour les particuliers, il existe un plafond concernant les véhicules de plus de 60 000 €. Cette règle n'est pas la même concernant les véhicules professionnels utilitaires électriques ou à hydrogène. Sur une flotte de plusieurs véhicules, le montant peut être un réel argument de choix.

En plus du bonus écologique, les entreprises peuvent bénéficier d'une prime à la conversion afin de remettre ses anciens véhicules polluants à la casse. Cela concerne les véhicules possédants des vignettes crit'Air au-delà de 3. Si l'on ne connait pas la catégorie de ses véhicules, on peut faire une demande en ligne de certificat de qualité de l'air ou d'une vignette Crit'air afin d'être fixé. L'aide est plus ou moins importante selon le type de véhicule, et particulièrement intéressante pour des véhicules utilitaires et des poids lourds.

Une préparation pour l'avenir plus écologique

Faire le choix de l'électrique pour renouveler sa flotte de véhicules professionnels est un choix qui n'en sera peut-être plus un dans quelques années. En effet, le gouvernement incite déjà à la conversion vers les véhicules électriques, mais cela deviendra de plus en plus une nécessité. On parle d'obligation progressive puisque d'ici à 2024, 20 % des nouvelles voitures devront être électriques. Petit à petit, cette obligation sera de 50 % en 2030. C'est une mesure qui est mise en place pour limiter la pollution de l'air, dont est en grande partie responsable les véhicules.

De plus, avec les différentes restrictions à venir concernant les véhicules polluants, avoir une flotte de voitures électriques permet de circuler sans crainte. Les grandes métropoles françaises vont devoir mettre en place des ZFE qui limiteront de plus en plus de véhicules. 

Des avantages fiscaux pour les entreprises 

Utiliser des véhicules électriques présente également un avantage en matière de fiscalité pour les entreprises. Les entreprises qui achèteront des véhicules électriques ne paieront pas ou peu de taxes sur la carte grise. Il y a également une déduction fiscale sur l'amortissement des véhicules électriques qui est plus avantageuse. Une voiture électrique a un plafond de déduction fiscale plus haut que les véhicules thermiques. De plus, les véhicules électriques disposent de règles différentes pour le calcul de l'avantage en nature des salariés. On peut également considérer que la prise en charge des frais de recharge ou même d'installation de bornes peut être moins importants que les frais de carburant de toute une flotte. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !  

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio". 

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio ! 

©ID

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques. 

#TousActeurs