Le chiffre

Droits humains : deux ONG portent plainte contre Samsung pour « pratiques commerciales trompeuses »

©Anton Watman/Shutterstock

Les ONG françaises Sherpa et ActionAid - Peuples Solidaires ont annoncé qu'elles déposeraient ce jeudi une plainte contre Samsung, en raison des conditions de travail auxquels sont exposés les employés des usines chinoises du groupe.

Un « écart inacceptable » entre des engagements éthiques et la réalité des usines. C'est ce que dénoncent les deux ONG françaises Sherpa et Peuples solidaire, qui ont annoncé qu'elles déposeraient ce jeudi une plainte à Paris contre le groupe Samsung pour pratiques commerciales trompeuses.

Le géant sud-coréen de l'électronique est mis en cause pour violations des droits fondamentaux de ces travailleurs en Chine, alors qu'il se déclare dans le même temps comme « l’une des entreprises les plus éthiques au monde ». Pour appuyer ces accusations, les deux associations se basent notamment sur des rapports d'enquêtes de l'ONG China Labor Watch, qui a infiltré des usines du groupe. Il est notamment question de l'emploi d'enfants de moins de seize ans, d'absence d'équipements appropriés ou encore de conditions de travail et d’hébergement incompatibles avec la dignité humaine.

Les deux ONG avaient déjà déposé une plainte contre la filiale française de Samsung en 2013, finalement classée sans suite en 2014. Cette nouvelle procédure, annoncent-elles, s'inscrit dans une lutte pour que « les négociations onusiennes aboutissent à un traité contraignant les multinationales au respect des droits humains sur toute leur chaîne de production ».

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.