ID d'ailleurs

Bangladesh : un maçon s'engage pour protéger les arbres

©REDWANAHMED/AFP

Au Bangladesh, Ohid Sarder tente de protéger les arbres de son pays en retirant les publicités et les clous plantés sur leur tronc. 

"J'ai vu des arbres être tués par ces clous, j'ai vu combien ils souffrent à cause de ça" a déclaré Ohid Sarder à l'AFP. Ce maçon de 53 ans parcourt son pays à vélo pour retirer les pancartes et surtout les clous plantés sur le tronc des arbres. Au Bangladesh, ces derniers sont régulièrement utilisés comme espace publicitaire gratuit, au point de finir par être intégralement recouverts. "Ça a l'air facile mais ça ne l'est pas. Il faut beaucoup d'efforts pour arracher un clou rouillé qui est là depuis des années" explique le Bangladais. Depuis juillet 2018, il a déjà récolté "plus de 80 kilos de clous" à l'aide de sa "perche en métal prolongée de deux espèces de dents en pied de biche".

"Je fais de mon mieux pour expliquer l'importance d'avoir davantage d'arbres, afin d'inciter les gens à en planter d'autres et à en sauver encore plus" raconte Ohid Sarder, qui a installé une pancarte sur son vélo pour expliquer son action et sa nécessité. Inspiré par le botaniste Jagdish Chandra Bose, il plante également des arbres autour de chez lui, dans le district central de Jhenaidag, et dans le district voisin de Jessore. Enfin, il tente de convaincre le gouvernement d'interdire ces "affichages sauvages", sans succès jusqu'a présent.