Conso

Treezmas : des sapins durables replantés après Noël

©rame435/Shutterstock

Chaque année, plusieurs millions de sapins sont jetés à la poubelle en France. Pour éviter ce gâchis, la campagne Treezmas propose d'adopter un sapin en pot le temps de Noël avant qu'il ne soit replanté. Rencontre avec Laurent Daviet, responsable des stratégies jardins pour l'enseigne Botanic à l'origine de l'opération.

En quoi consiste le projet Treezmas ? 

On permet au consommateur d'adopter un sapin pendant un mois. C'est un compagnon vivant, puisqu'il est en pot, qui va partager Noël avec toute la famille. Ensuite on permet à ces sapins d'obtenir une seconde vie soit en les replantant en pépinière pour l'année suivante soit en les recyclant en engrais vert s'ils ne sont plus en état d'être replantés.

Comment cette initiative est-elle née ? 

C'était une start-up dont Botanic a fait l'acquisition il y a trois ans maintenant. Autrement dit c'est notre troisième campagne Treezmas. Durant cette période, l'offre a continué à évoluer, notamment à travers nos sources d'approvisionnement pour les sapins, mais nous avons gardé l'esprit original du projet. 

Comment fonctionne concrètement Treezmas ?

Le client se connecte en ligne sur le site Treezmas.com pour choisir son sapin. Chaque sapin possède un âge et un nom en fonction de sa taille. Il définit ensuite la date à laquelle il souhaite que le sapin soit livré directement chez lui. Il choisit également parmi les créneaux horaires proposés la date à laquelle le sapin sera récupéré chez lui après les fêtes. Le consommateur peut également faire le choix de le replanter lui-même. Quelques jours avant l'arrivée du sapin, il reçoit un email de confirmation. Le jour prévu, le sapin n'est pas livré en bas de chez lui mais bien à l'intérieur du domicile. Le livreur déballe lui-même le sapin pour s'assurer qu'il correspond bien à la commande. Ce système permet aux Parisiens, qui ne possèdent pas de voiture pour la plupart, de se libérer de la contrainte de transporter un sapin. L'idée c'est de pouvoir en quelques clics faire l'acquisition d'un beau sapin durable qui reste frais pendant toute la durée des fêtes.

En quoi est-ce un sapin "durable" ?

Actuellement tous nos sapins proviennent de modes de production respectueux de l'environnement. Ils sont cultivés chez des producteurs français ou chez un producteur belge proche de la frontière en fonction des tailles et des semences. Tous deux possèdent une certification environnementale des cultures. Les producteurs déclarent tout ce qu'ils utilisent comme produits que ce soit les engrais ou les produits de traitement. Certains produits phytosanitaires dangereux pour l'homme et pour l'environnement sont interdits. Ils apportent également un soin particulier à la gestion des déchets. Toutes ces données nous permettent de leur attribuer une note environnementale.

Nos sapins sont également durables grâce à notre démarche de replantation des arbres. Nous accordons une attention toute particulière au soin que le client doit apporter au sapin pendant le mois d'adoption. Un sapin est un être vivant dont il faut prendre soin. C'est pourquoi le client reçoit un carnet de soin pour s'occuper de son sapin et maximiser les chances de pouvoir le replanter.

Comment prendre soin d'un sapin ?

Un sapin nécessite des arrosages réguliers et si possible d'être placé dans une pièce pas trop chaude. Évidemment il ne s'agit pas de ne pas chauffer son intérieur mais plutôt de ne pas le placer proche d'une source de chauffage. Dans le carnet de soin que nous fournissons le client peut trouver toutes les informations nécessaires.

Combien de sapins parvenez-vous à replanter chaque année ?

Aujourd'hui notre taux de sapins replantés est encore faible à cause des difficultés des clients à respecter toutes les conditions d'entretien d'un sapin. Malgré tout, l'année dernière nous avons été capables de replanter environ 15 % des sapins que nous avons récupérés ce qui est mieux que l'année précédente. Cette année, nous avons pour ambition d'en replanter encore davantage en les récupérant un peu plus tôt. C'est-à-dire que nous allons organiser des récupérations non pas à partir de mi-janvier mais dès le début du mois de janvier. De manière à laisser les sapins en intérieur le moins longtemps possible.

Combien de sapins sont adoptés chaque année ?

C'est très variable d'une année à l'autre. Depuis la création de Treezmas, où on ne comptait que quelques dizaines de sapins adoptés, nous sommes passés à quelques milliers de sapins en 2017.

Proposez-vous ce service en dehors de Paris ?

Tout à fait, nous proposons en livraison dans toute la France une petite taille de sapins de trois ans appelés Basile qui mesurent entre 80 et 100 centimètres. Ils sont livrés quelle que soit la ville par Chronopost. Contrairement à la région parisienne où nos sapins sont livrés par une société qui s'appelle Ecolotrans qui utilise des modes de transport respectueux de l'environnement.

Une interview réalisée en partenariat avec France Inter.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.