Conso

Transport aérien : le premier vol "sans plastique" au monde a relié Lisbonne et Natal

©Hi Fly

Mercredi 26 décembre, un vol test de la compagnie aérienne portugaise Hi Fly reliant Lisbonne et Natal (Brésil) est devenu le premier au monde à bannir totalement le plastique à usage unique à son bord, au profit de couverts en bambou et autres emballages compostables. 

Un grand pas pour le transport aérien ? Mercredi 26 décembre, la compagnie aérienne portugaise Hi Fly a lancé le premier vol passagers au monde n'embarquant aucun objet en plastique à usage unique à son bord, couverts, gobelets, bouteilles et autres brosses à dent en plastique ayant été remplacés par des alternatives en bambou, des récipients compostables ou encore des emballages en papier. Celui-ci a relié Lisbonne, au Portugal, et Natal au Brésil. 

"C'est un moment historique pour Hi Fly", a déclaré son président, Paulo Mirpuri, rappelant au passage l'engagement de la compagnie de devenir la première au monde à mettre fin au plastique à usage unique sur l'ensemble de ses vols d'ici un an. Trois autres vols tests auront lieu dans les prochaines semaines afin d'évaluer les alternatives mises en place. Cette substitution devrait permettre d'éviter d'utiliser quelque 350 kg de plastiques jetables, avance Hi Fly. 

"Nous ne pouvons plus ignorer l'impact de la contamination plastique sur les écosystèmes, ainsi que sur la santé humaine", a développé Paulo Mirpuri auprès de la chaîne de télévision canadienne CTV. "Nous savons aussi, grâce aux commentaires reçus des compagnies aériennes clientes et des passagers, que c'est la bonne chose à faire". 

D'autres compagnies telles que Ryanair ou Air New Zealand ont également annoncé ces derniers mois des stratégies en vue de réduire l'usage du plastique sur leurs vols.