Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Quels sont les coquillages et les poissons à consommer en septembre  ?

©Antonina Sotnykova/Shutterstock

Alors que l’automne débute, de nouveaux poissons et coquillages arrivent sur les étals des marchés. Comment bien les choisir ? Et lesquels consommer ? ID fait le point.  

Selon le magazine Geo, les Français sont des mordus de poissons. Ils mangent en moyenne 34,5 kilos de poissons et crustacés par an et par personne. Sur l’ensemble, selon l’organisation WWF (World Wide Fund for Nature), 24 kilos sont importés et proviennent des pays en développement (principalement d’Asie et d’Afrique). La production française, elle, ne couvre qu’un quart de la demande de sa population.  

Se tourner vers une pêche locale, durable et responsable est pourtant essentiel pour préserver la biodiversité des fonds marins et des zones côtières. Lors de vos courses, il est possible de s’y retrouver grâce à des certifications apposées sur l’emballage. C’est le cas de MSC (Marine Stewardship Council) ou (ASC Aquaculture Stewardship Council) qui attestent que les produits titulaires du label ont été péchés ou élevés durablement dans le respect de la biodiversité et des écosystèmes marins.  

Varier les espèces de poisson 

Le label Rouge et la certification biologique apportent eux aussi un gage de qualité supérieure aux produits similaires commercialisés. Si les courses sont faites au marché, il ne faut pas hésiter à solliciter son poissonnier en cas d’incertitude sur la qualité du produit. 

Pour bien choisir son poisson, le guide du WWF, réalisé dans le cadre du projet Fish Forward, apporte également quelques clés. Les espèces de poissons consommables sont répertoriées à l’aide d’un code couleur : vert pour les espèces à favoriser, jaune pour celles à consommer modérément, et rouge pour celles à éviter.  

Crevettes roses, moules... 

Comme pour les fruits et légumes, il est important de respecter la saisonnalité. En septembre, les crevettes roses peuvent être dégustées. Une crevette à l’âge adulte doit faire environ 12 centimètres. La consommation juvénile d’espèce est à bannir, car elle nuit à la reproduction de l’espèce. Les crevettes sont pêchées en Méditerranée, mais elles peuvent aussi venir de la côte Atlantique. Celles-ci ne doivent pas être consommées entre juin à octobre, car c’est la période de gestation pour les femelles. Enfin éviter les crevettes pêchées au chalut. Le homard, la langouste, la praire ou la sèche sont elles aussi des espèces de poissons et fruits de mer qui se consomment en septembre. 

Concernant les coquillages, on retrouve les moules. Une moule à l’âge adulte fait environ 6 centimètres. Il est conseiller de privilégier la myticulture, technique d’élevage sur une corde ainsi qu’une moule certifiée ASC. En France, les moules proviennent principalement de la côte Ouest notamment Marennes-Olérons.  

En septembre, c’est aussi la bonne occasion de consommer des huîtres. Celles-ci doivent être vivantes. Il faut toujours vérifier si le mollusque réagit au toucher avant de le manger. La présence d'eau est aussi un bon indicateur de la fraîcheur du produit. On privilégie les huîtres provenant de la côte ouest française : de la Bretagne au bassin d’Arcachon en passant par la Charente-Maritime.  

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratiques "Tous savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Pour en savoir plus et pré-commander votre guide à tarif préférentiel sur Ulule, c'est par ici.

#TousActeurs 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.