DESTINATIONS ENGAGÉES

Parenthèse bouddhiste dans une yourte en Provence

Entre randonnée et yoga, le camping Mandala invite à la déconnexion.
© Camping Mandala

Perché à plus de mille mètres d'altitude, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le camping Mandala est un lieu d'hébergement insolite qui pousse à la relaxation et à l'introspection, entre randonnées et pratique du yoga. 

Inspirez, expirez, relaxez-vous. Dans les Alpes-de-Haute-Provence comme sur l'Himalaya, l'heure est à la méditation. C'est ici que Nina et Yann ont décidé d'ouvrir le camping Mandala, un lieu d'accueil insolite axé sur la randonnée et la pratique du yoga. "Ce projet est né durant notre voyage en Asie", explique la jeune femme. "En fait, mon mari et moi nous sommes rencontrés au Népal. Nous avons parcouru la Birmanie, la Thaïlande et d'autres pays pendant quelques mois en nous adonnant à la méditation bouddhiste. À notre retour en France, nous avons eu envie d'ouvrir un gîte de séjours autour de cette pratique." Ils ont choisi de chercher dans cette région pour être à la fois dans les montagnes et près de la mer. Mais au départ, pas de yourtes à l'horizon.

J'ai eu un véritable coup de foudre pour cette vallée."

"En cherchant un logement pour notre projet, j'ai découvert cette vallée et j'ai eu un véritable coup de foudre", se souvient Nina, naturopathe et formée au tourisme vert. "Je savais que le charme de cet endroit allait fonctionner sur mon mari, qui est accompagnateur de montagne." Dans cette nature sauvage, ils louent d'abord une maison pour mûrir leur projet. Le propriétaire gérait déjà un camping sur le terrain, mais le couple voulait un hébergement en dur. "C'était compliqué à trouver dans le coin, car soit c'était trop cher, soit les lieux n'étaient pas constructibles. Alors quand le camping a fermé et était à vendre, nous décidé de changer de vision et d'acheter, afin d'accueillir nos randonneurs ici et de trouver un lieu pour pratiquer le yoga." C'est ainsi qu'est arrivée la première yourte du camping : une grande pièce de 45 mtypique des plaines mongoles. 

La yourte Mandala de 45m2 est utilisée pour les séances de yoga collectives, peut aussi être louée en tant qu'hébergement.
© Camping Mandala

Entre intimité et convivialité

Yann et Nina se sont rendus jusqu'en Mongolie pour choisir leurs yourtes traditionnelles en matériaux naturels.
© Camping Mandala

"Ensuite, ce sont plus les yourtes qui nous ont choisi que l'inverse", s'amuse Nina. "Après l'installation de la yourte de yoga, un tour opérateur français nous a contacté pour nous proposer d’installer des yourtes mongoles sur notre camping en échange de la création d’un séjour famille en montagne avec mon mari comme accompagnateur." Séduits par l'idée, ils ont décidé de faire le voyage en Mongolie et ont opté pour ce type de yourte. "Il faut bien faire la différence entre les yourtes traditionnelles mongoles et les yourtes contemporaines que l'on voit partout", explique la jeune femme. "Les yourtes contemporaines sont le plus souvent traitées et utilisent des matériaux synthétiques, là où les yourtes traditionnelles mongoles sont faites uniquement de laine, de bois et de coton."

Les yourtes de 26m2 peuvent accueillir de 2 à 4 personnes, pour 77€ la nuit.
© Camping Mandala

Les cinq yourtes du camping sont équipées de lampes solaires et d'un pôele à bois, et peuvent accueillir de deux à quatre personnes, pour 77 € la nuit en haute saison. La cuisine collective toute équipée permet aux campeurs de manger ensemble et de partager des moments de convivialité avec les autres résidents du camping. Côté bonne chair, le camping a fait appel à un prestataire extérieur qui propose des plats végétariens et végétaliens bios et locaux. Le tout est préparé frais sur place, et il sert également des boissons chaudes et des desserts. "J'ai aussi créé une petite épicerie de dépannage à l’accueil avec produits locaux, dans la mesure du possible. Nous avons par exemple du fromage de chèvre et du miel de la vallée, et un jus de poire que l'on fait ici sur le camping", se réjouit Nina. 

Engagement environnemental

Le camping Mandala pratique le tri des déchets, le compostage et l'économie d'eau.
© Camping Mandala

Adaptées au style de vie nomade des peuples parcourant les vastes plaines mongoles, ces yourtes naturelles amovibles ont un faible impact sur l'environnement. Dans cette lignée, toute la démarche du camping est tournée vers l'écologie. "Adopter un mode de vie respectueux de l'environnement allait de soi, c'est une philosophie de vie", affirme Nina. Sur le site, propriétaires et campeurs sont invités à adopter les bons gestes, notamment le tri des déchets et le compostage.

Les sanitaires sont reliées à l'eau de ville, traitée par phyto-épuration.
© Camping Mandala

"Nous voulions mettre des toilettes sèches, mais la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales s'y est opposée, donc nous avons gardé des toilettes normales raccordées au réseau", regrette la propriétaire des lieux. En revanche, tout le dispositif sanitaire est équipé de boutons poussoirs qui permettent des économies d'eau, et les eaux usées sont traitées par la commune voisine, dont tout le retraitement est en phyto-épuration. "Nous voulions aussi mettre des panneaux solaires, mais cela dépassait notre budget alors nous avons opté pour un fournisseur d'électricité verte", ajoute Nina, qui tient à remercier l'association Via Natura, dont ils sont adhérents : "Ils nous ont aidé à nous organiser et à nous centrer sur les actions en faveur du développement durable. Ce réseau nous amène aussi des gens qui sont déjà sensibilisés au tourisme durable, et lorsque nous avons des clients qui ne connaissent pas ce type de tourisme, on les encourage à aller sur le site de l'association pour s'informer sur les séjours spécifiquement tournés vers la préservation de la nature."

Des activités nature pour déconnecter

À travers leur concept moitié yoga, moitié randonnée, Yann et Nina veulent inciter à préserver la nature en s'émerveillant de sa beauté. C'est Yann, accompagnateur de montagne mais aussi professeur de yoga, qui s'occupe de ces deux activités.

Un enseignement de pratique spirituelle ne se monnaye pas car il a bien plus de valeur que l'argent."

Formé au Népal, où il retourne régulièrement pour apprendre, il assure des séances tous les matins, ouvertes à tous et sur donation. "C'est ce que l'on nous a enseigné en Inde : un enseignement de pratique spirituelle ne se monnaye pas car il a bien plus de valeur que l'argent", précise Nina. En été, Yann organise trois à cinq randonnées par semaine sur différents thèmes : art contemporain, pastoralisme, pieds dans l’eau, ou encore randonnées avec les ânes… La région regorge aussi d'autres activités nature, avec par exemple de la via ferrata, du canyoning et même du parapente. 

Alors prêts pour des vacances zen façon Népal ?

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail.

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.