QUESTION DU JOUR

Multiplication des labels alimentaires : vous y retrouvez-vous ?

Quand on lit l'affichage "zéro résidu", il faut en déduire "zéro résidu parmi les X qui ont été recherchés", selon plusieurs associations dont Générations Futures.
©MNStudio/Shutterstock

Les labels verts sur les produits alimentaires se multiplient en France ces dernières années, pointent plusieurs associations, quitte à créer parfois la confusion chez le consommateur.   

Les labels alimentaires "écolos" fleurissent en France mais tous ne se valent pas. Certains peuvent même biaiser les choix des consommateurs, affirme une quinzaine d'associations engagées pour une alimentation durable dans une tribune révélée hier par Le Parisien.  Parmi ceux-ci, l’affichage "zéro résidu de pesticides" initié en février dernier par le collectif Nouveaux Champs et que l’on retrouve sur certains fruits et légumes est inexact, selon les co-signataires de cette tribune.

Générations Futures, Greenpeace et France Nature Environnement entre autres estiment qu'il apparaît "impossible de garantir qu’un aliment ne contient aucun résidu", et il est seulement possible de "préciser qu’aucun des pesticides cherchés n’a été trouvé". Les résultats d’analyses peuvent d’ailleurs varier "jusqu’à 50 % en fonction du laboratoire et des méthodes utilisées", ajoutent ces associations. Sur RTL ce lundi, le directeur de Générations Futures, François Veillerette, a également déploré un manque de transparence de cet affichage "zéro résidu de pesticides". Il a rappelé que le label bio et le label Haute Valeur Environnementale étaient quant à eux reconnus par l’Etat, avec un cahier des charges précis.

Multiplication des labels alimentaires : vous y retrouvez-vous ?

Choix