Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

La première carte cadeau éthique qui propose des bons d'achat dans des enseignes responsables

Severin Prats est cofondateur et président d'Éthi'kdo.

Éthi'kdo est la première carte cadeau à proposer des bons d'achat dans des enseignes responsables. Une centaine de marques y sont associées, du label Emmaüs aux Artisans du monde. Rencontre avec le cofondateur Severin Prats.

Les traditionnelles cartes cadeau de Noël ou d'anniversaire ont trouvé leur alternative écologique. Rencontre avec Severin Prats, cofondateur et président d'Éthi'kdo. 

Qu'est-ce qu'Éthi'kdo ? 

Nous sommes une coopérative d'une centaine d'acteurs français de la consommation responsable. Il y a des petits artisans comme des grandes associations et nous avons créé la première carte cadeau française des enseignes 100 % écologiques et solidaires. Il y a par exemple, le Label Emmaüs, Dream Act, Artisans du Monde, WeDressFair, Chaussettes Orphelines, Croix-Rouge insertion... Et chaque semaine, de nouveau acteurs nous rejoignent.

Ce qui fait le lien entre tous les sociétaires d'Éthi'kdo, c'est cette volonté d'inciter les gens à consommer plus durablement." - Severin Prats

 Quel est le fil rouge entre toutes ces entreprises, associations, fondations, etc. ? Quel est leur point commun ? 

Ce qui fait le lien entre tous les sociétaires d'Éthi'kdo, c'est cette volonté d'inciter les gens à consommer plus durablement. Nous avons cherché quelles étaient les versions les plus responsables de chaque secteur... C'est ce qui fait notre grande diversité. Par exemple, si on veut s'acheter un smartphone avec la carte cadeau, on ne pourra pas avoir la dernière version d'une grande marque mais on pourra trouver l'avant-dernière reconditionnée en France par des gens en insertion. Si l'on cherche des cosmétiques, ils seront bio, sans emballage, made in France, etc. Donc ce qui fait le lien entre les sociétaires, c'est cette volonté d'être les meilleurs de leur secteur, de prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux liés à leur secteur, d'essayer de progresser dessus... Et nous avons d'autres critères communs également : par exemple, aucune des enseignes référencées ne participe au Black Friday

La carte cadeau, c'est un marché à plus de 2 milliards d'euros par an en France." - Severin Prats

Comment avez-vous convaincu les enseignes ? 

La raison pour laquelle nous avons créé la carte cadeau, c'est que l'enjeu est énorme : c'est un marché à plus de 2 milliards d'euros par an en France, en croissance de 8 % chaque année. On s'est rendu compte que les grands acteurs de la carte cadeau avaient commencé par référencer Amazon avant Emmaüs : pour nous, on marchait sur la tête ! Donc on s'est dit : "On a besoin de faire quelque chose, de fédérer", car les acteurs du réemploi ne parlaient pas beaucoup avec ceux du commerce équitable, qui ne parlaient pas beaucoup avec ceux du zéro déchet et ainsi de suite. Donc en se mettant tous ensemble autour d'un projet, on pouvait proposer exactement la même chose en répondant aux mêmes besoins, mais dans une version plus éco-responsable. C'est comme ça qu'est né Éthi'kdo. Au début, les cinq membres-fondateurs étaient Label Emmaüs, Deam Act, Artisans du Monde, la Fédération Envie et enfin la Croix-Rouge insertion. Autour de ce noyau dur, d'autres acteurs sont arrivés et aujourd'hui on est plus d'une centaine. 

Avec un carte cadeau, on peut facilement tomber dans le piège de la surconsommation. C'est pour cela que l'on peut aussi la transformer en don pour une association." - Severin Prats

Concrètement, quelle est l'expérience utilisateur ? 

On achète la carte sur le site et il existe trois façons de l'utiliser : on peut acheter directement dans une boutique référencée, on peut la dépenser en ligne ou alors, la carte peut se transformer en don pour une association. Ce dernier point était très important pour nous et c'est une première : on sait qu'avec une carte cadeau on peut facilement tomber dans le piège de la surconsommation, par exemple quand il reste cinq euros dessus et qu'on n'a pas envie de les perdre... Là, vous avez une interface sur le site où vous rentrer votre numéro de carte et trouvez une option "faire un don à une association". Il y a dix associations référencées comme Zéro Waste France, Alternatiba, la SPA, Schola Africa... On a souhaité que chaque personne puisse trouver une cause qui lui tienne à cœur. 

Quelle est le modèle économique de votre coopérative ? 

On est sur un modèle assez classique des cartes cadeau : lorsque vous achetez une carte à 100 euros par exemple, l'argent est mis sur un compte et une fois le montant dépensé, nous prenons une commission d'apporteur d'affaire. Cette commission a été définit conjointement en coopérative. 

Une interview réalisée en partenariat avec France Inter : 

 

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.