Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Une trentaine de PDG de la pharmacie mondiale reçus par Macron lundi soir (Elysée)

Emmanuel Macron doit accueillir lors d'un dîner lundi "une trentaine" de PDG d'entreprises pharmaceutiques françaises et internationales, à la veille de la réunion du Conseil stratégiques des industries de santé (Csis), a confirmé l'Elysée vendredi à l'AFP.

Créé en 2004 et se réunissant tous les deux ans à Matignon sous l'égide du Premier ministre, le Csis est une instance de dialogue entre le sommet de l'Etat et les industries de santé (fabricants de médicaments, mais aussi de technologies et dispositifs médicaux).

Il est censé permettre aux pouvoirs publics de mieux comprendre les contraintes, les enjeux et les ambitions de cette filière importante en France, représentant un chiffre d'affaires global de 90 milliards d'euros et comptant plus de 455.000 emplois directs et associés, selon la fédération française des industries de santé (Féfis).

L'attractivité et la compétitivité de ce secteur en France ont toutefois décliné depuis plusieurs années, sur fond de prix des médicaments négociés à la baisse, de délais d'accès au marché particulièrement longs et d'une lourdeur administrative pesant sur les essais cliniques et les partenariats avec des instituts de recherche publics, selon les industriels.

Aussi le secteur attend beaucoup de ce Csis, le premier du quinquennat d'Emmanuel Macron, dont l'une des priorités est de restaurer l'attractivité de la France pour les investisseurs, notamment étrangers, et de mettre l'accent sur l'innovation.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.